VIVRE SAVIGNY-LE-TEMPLE (77) - Le blog d'Alain Briard

Mot clé - Sociétal

Fil des billets

C’est quoi ta couleur préférée : Rose, Rouge ou Vert ?

Non, ce n'est pas une question de cour de récré, c'est sérieux, cette question sur les préférences ... politiques car il s'agit bien de cela ! C'est de la politique, certes politicienne, puisque voilà t'y pas que des élus d'Europe-Ecologie/Les Verts parlent d'accords, d'élections, .... et comme ils se positionnent par rapport au Front de Gauche et au PCF, je ne pouvais pas ne pas manquer l'occasion de rebondir sur leurs charmants propos. Pour une fois que l'on parle de nous dans les médias ..., même par Verts interposés ... ! La question à laquelle ils apportent une réponse, négative cela va de soi, avant même de l’avoir posée, est de savoir s’il faut faire alliance avec les Cocos pour les élections régionales de décembre.

Lire la suite...

 

Il y a 70 ans, la CAPITULATION de l'ALLEMAGNE NAZIE

2WW.capitulation_allemande.jpgEncore un anniversaire, et toujours lié à la démocratie ou à la liberté ! Les dirigeants de l'Allemagne nazie (sans Hitler qui s'était suicidé dans son bunker) étaient contraints de reconnaître leur défaite et de signer la capitulation de l'Allemagne le 8 mai 1945 à Reims.

Lire la suite...

 

Y a-t-il encore des Classes sociales ?

classes_soc_-in_galit_s.1.jpgLa question est loin d’être saugrenue alors que les discours politiques s’articulent autour du sort ou de la place des « classes moyennes » et que d’aucuns, y compris à Gauche, affirment qu’ils n’ont jamais cru à « la lutte des classes » ! Sans vouloir faire savant en reprenant la distinction marxiste de « classe en soi » (des propriétés sociales, économiques, culturelles, …propres à un groupe social le distinguent des autres groupes) et « classe pour soi » (quand ce groupe social a conscience de cette altérité et sait se mobiliser pour défendre ses intérêts), l’on doit affirmer que les classes existent bel et bien, au-delà de la segmentation opérée par l’INSEE lors des recensements de population. Mais celles qui ressortent de l’analyse de la société ne sont nullement ces introuvables classes moyennes, où chacun peut s’y retrouver, du simple employé (qui ne veut nullement être assimilé à un ouvrier) au cadre supérieur (qui n’entend pas être reconnu comme privilégié). Non, celles qui apparaissent au grand jour, ce sont d’une part les classes supérieures (cf les travaux des Pinçon-Charlot) et ……les « classes populaires » !

Lire la suite...

 

'Réforme' territoriale : Quelle réforme ?

Alors que les frasques de Nabilla & le déjeuner entre Fillion & Jouyet occupent les médias en nous faisant oublier, tel « l’opium du peuple » (Marx), les vraies questions (chômage, pouvoir d’achat, santé, éducation, logement,…) , le gouvernement poursuit son œuvre de destruction massive de ce qui fait l’originalité française en matière institutionnelle & de démocratie. Dernière ‘réforme’ en date, l’architecture territoriale : si l’on n’entend plus guère parler des Régions et peu des métropoles, l’actualité est aux regroupements de communes et leurs intercommunalités (pour nous, le SAN & ses huit communes).

Lire la suite...

 

La Hollandie, l’autre Pays ... des Régions

Hollande_attend_1.jpg Je ne sache pas que la Hollandie, après s’être présentée comme une posture (« Moi Président, ….), s’être incarnée comme une nouvelle idéologie politique (l’ultralibéralisme de Gauche), avoir symbolisé une nouvelle époque de l’histoire de France (le retour de l’Ancien Régime), avoir inauguré un nouveau mode de dialogue social (« Oui Patron(s) »), était appelée à devenir un nouveau pays ! Parce que, et c’est pour bientôt, notre Président va accoucher d’un nouveau bébé : la France des Régions, « machin » (comme disait De Gaulle en parlant de l’Europe) né de son « cerveau d’amour » (comme on disait de celui de Staline) mais qui ne faisait même pas partie des « 60 mesures » du candidat Hollande François !

Lire la suite...

 

Anniversaire : à Réaction, Réactionnaire & demi, ….

IVG-ultras.reacs.jpg Si l’on écarte les mobilisations patronales du type « Pigeons » & « Bonnets rouges », l’année 2013 a surtout été marquée, à Droite, par la mobilisation des anti-« mariage pour tous », à un tel point que, battant le pavé en continu, Frigide Barjot & ses acolytes sont apparus comme la véritable opposition aux Socialistes, l’UMP, sur le fond, étant d’accord avec la politique conduite par le couple Hollande-Ayrault.

Bis repetita en 2014 : les réactionnaires de tous poils sont de retour et montent de nouveau au créneau sur un thème « sociétal » : après leur refus de voir le mariage étendu aux homosexuels, ils s’en prennent cette fois à un droit conquis de haute lutte par les femmes (grâce aussi au courage politique d’une femme, de Droite, Simone Veil, soutenue en 1975 par la Gauche) : le droit à l’avortement (avec la contraception gagnée quelques années plus tôt), c’est-à-dire le droit pour les femmes de disposer de leur corps, de maîtriser leur sexualité & de décider de leur grossesse. Un fait est acquis aujourd’hui : c’est justement la remise en cause, en ce début de 21ème siècle des « droits acquis », qu’ils l’aient été dans l’entreprise ou dans la société !

Alors, à quand des manifs pour le rétablissement de la peine de mort ou le retour des procès pour sorcellerie ? A quand le retour, sinon de la corvée ou du servage, du moins de la semaine de travail de 50 heures ou du travail des enfants (en France du moins, car au Bengladesh …) ?

Lire la suite...

 

VIVE L'IMPÔT !

argent_-_fisc_3.jpg Face à l’offensive du patronat & de la Droite, il convient de rappeler quelques principes républicains & de vie en société. Il est vrai que l’on peut aussi rappeler à F.Hollande sa promesse d’engager une grande réforme fiscale qui permettrait de réhabiliter l’impôt, mais surtout d’en faire un outil de justice sociale & d’efficacité économique. D’autant que ceux qui n’ont pas de critique plus virulente contre les impôts, taxes & autres prélèvements sont ceux qui profitent le plus, qu’il s’agisse des niches fiscales, des exonérations mais aussi de l’accès à tout ce qui est réalisé grâce à l’argent public en termes d’infrastructures (TGV, aéroports) ou d’équipements (loisirs & culture)

Lire la suite...

 

MORALISER la VIE POLITIQUE ? (3) ou " au Fond, c'est Simple....."

Alors, quelles solutions ? L'annonce, par F.Hollande, de mesures favorisant les investigations et réprimant durement les "contrevenants" doivent être appréciées à leur juste valeur. Elles ne seront efficaces que si elles sont réellement mises en oeuvre. Mais s'attaquer à la fraude en elle-même ne suffit pas. Il convient de mettre fin à toutes sortes de dispositifs qui la permettent et l'encouragent : mais là, c'est une autre histoire, car cela signifie s'attaquer au "système", oui, oui, au capitalisme lui-même !

Lire la suite...

 

L'APPEL de GRIGNY

HLM_2.jpgEn décembre dernier, des acteurs de la Politique de la Ville se sont retrouvés dans cette commune de l'Essonne pour réfléchir ensemble à ce que devrait être, dès aujourd’hui, une politique ambitieuse en faveur des communes constituées de quartiers populaires. Cette ambition, c’est faire en sorte que tout un chacun, comme ailleurs sur des territoires moins stigmatisés, puisse pleinement jouir de ces droits fondamentaux que sont l’accès à l’emploi, au logement, à la santé, à la culture,…..bref, que le socle républicain y soit restauré, quand ce n'est purement refondé ! J’ai participé à cette journée riche en échanges et propositions. Voici le texte que les participants ont décidé d’adopter comme « Charte »

Lire la suite...

 

CAS de CONSCIENCE

Il est rare que je m’exprime ici sur un thème dit de société, mais l’affaire est trop grave pour ne pas la verser au débat et ne pas voir qu’elle est symptomatique de la situation politique que connaît aujourd’hui notre pays. Ce sujet brûlant, c’est le mariage homosexuel, euphémisé en « mariage entre deux personnes de même sexe », et même en « mariage pour tous » (comme il y a le « sport pour tous », « la culture pour tous »,…. ) ! Homosexuels_1.jpg

En effet, cette question, au-delà des aspects juridique ou sociologique, amène à s’interroger sur la gestion de décisions politiques (mêmes polémiques) par un pouvoir légitime qui semble davantage préoccuper de rendre des comptes à ceux qui le dénigrent plutôt qu’à ceux qui l’ont fait roi.

Lire la suite...