VIVRE SAVIGNY-LE-TEMPLE (77) - Le blog d'Alain Briard

Mot clé - Service(s) public(s)

Fil des billets

Et de Quatre ....aux US...?!

Bernie.Sanders.1.jpgIncroyable ! Qui l'eut cru ? Un candidat soc’, vraiment de Gauche, aux States ! En effet, dans la course à l’investiture démocrate pour la Présidentielle de 2016, un vieux routard (73 ans) de l’aide Gauche du parti Démocrate, sénateur du Vermont, affole les instituts de sondage quand il remplit les salles lors de ses meetings ! A tel point qu’il commence sérieusement à faire de l’ombre à la favorite désignée, Hilary Clinton, Wall-Street compatible, avocate d’affaires & femme de l’ex-Président qui aimait les stagiaires.

Lire la suite...

 

"Schéma Régional de Coopération intercommunale" : ké za ko ?

S_nart.1.jpg Alors que pour la 1ère fois, lors des Municipales de l’an dernier, les élus intercommunaux étaient désignés au suffrage universel, le Gouvernement faisait voter par sa majorité soutenue par la Droite la loi dite MAPTAM, texte créant les métropoles dont celle du Grand Paris. De plus, dès août 2014, par un véritable ‘oukaze’, le Préfet de Région imposait la création de super-agglomérations par le regroupement d’intercommunalités de Grande Couronne. Ainsi, Sénart se retrouvait marié avec 5 autres communautés, toutes en Essonne, de Tigery jusqu’à Arpajon, en incluant Corbeil & Evry.

Retour sur un scénario écrit d’avance depuis l’Elysée & Matignon (mais qui n’apparaissait nullement dans le programme de « Moi, Président … » !)

Lire la suite...

 

Débat d'Orientation Budgétaire (le "DOB") 2015

CM_1.jpgLe 30 janvier dernier a eu lieu le débat sur les orientations budgétaires, donc les choix politiques, pour l'année 2015, premier exercice du nouveau mandat que les Savigniens ont confié à la Majorité en Mars 2014.

Dans un contexte national marqué par les choix libéraux de F.Hollande & du gouvernement Valls, les collectivités sont amenées à procéder à des choix. Pour l'instant à Savigny, nous n'avons pas à déplorer de conséquence en terme de réduction des services publics, mettant en œuvre notre programme

C'était le sens de mon intervention reprise ci-dessous :

Lire la suite...

 

« On ne prête qu’aux Riches (les Banques) » !

BCE_-_immeuble.jpg C’est une dépêche de l’AFP qui nous l’a appris, mais il semble que seuls les Suisses l’aient reprise : ben oui, dès qu’ont parle de banques, nos amis Helvètes lèvent la main ! Ainsi, les banques de la zone Euro pourront emprunter 1000 milliards € à la BCE dans le cadre du nouveau programme annoncé le mois dernier, baptisé TLTRO (sic !), grâce au « Super Mario » qui trône à Francfort, Mario Draghi, le gouverneur de la BCE, ancien de chez Goldman-Sachs, la banque qui a participé à la banqueroute de la Grèce.

Lire la suite...

 

La Hollandie, l’autre Pays ... des Régions

Hollande_attend_1.jpg Je ne sache pas que la Hollandie, après s’être présentée comme une posture (« Moi Président, ….), s’être incarnée comme une nouvelle idéologie politique (l’ultralibéralisme de Gauche), avoir symbolisé une nouvelle époque de l’histoire de France (le retour de l’Ancien Régime), avoir inauguré un nouveau mode de dialogue social (« Oui Patron(s) »), était appelée à devenir un nouveau pays ! Parce que, et c’est pour bientôt, notre Président va accoucher d’un nouveau bébé : la France des Régions, « machin » (comme disait De Gaulle en parlant de l’Europe) né de son « cerveau d’amour » (comme on disait de celui de Staline) mais qui ne faisait même pas partie des « 60 mesures » du candidat Hollande François !

Lire la suite...

 

4 Mensonges & 1 Atterrement

Arnaque_1.jpg Comment ne pas être atterré devant une telle mauvaise foi ! Le PS vient de distribuer un tract consternant intitulé « Changeons de majorité pour changer l’Europe ». Quelle plaisanterie si ce qui ressemble à un pamphlet sur papier glacé n’était pas une farce démagogique & mensongère sur les choix européens du Parti socialiste ! Comment le parti au pouvoir peut-il sciemment, en refusant d’assumer sa conception de l’Europe & ses choix économiques & sociaux, manier à ce point le mensonge et les contre-vérités ? Craint-il à ce point la sanction des urnes ? Il est en effet plus aisé de lancer des slogans accrocheurs, voire racoleurs que de proposer une construction nouvelle de l’Europe, une alternative au carcan financier de l’Union qui privilégie la fuite en avant austéritaire en mettant les Etats sous le joug des marchés financiers et des grandes firmes.

Revue de détail du contenu du tract-programme :

Lire la suite...

 

Hôpital d’Evry-Sud Francilien : le PPP, c’est fini !

Sant__-_CHSF_1.jpgLe Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF) vient enfin d’être débarrassé de son PPP, ce "partenariat" public-privé qui le liait, « pieds & poings liés », avec l’un des géants du BTP, le groupe Eiffage. Un accord a été trouvé pour libérer le CHSF de ce contrat léonin. Cette sortie doit être considérée, selon la terminologie hollandaise, comme une décision de « saine gestion », puisqu’elle devrait faire économiser à la Sécurité Sociale et aux fonds publics entre 600 et 700 millions € !!

Au-delà de la fin de ce scandale financier, c’est toute la stratégie de casse du service public de santé qui se voit donner un coup d’arrêt : concessions au privé de la construction & de la gestion d’établissements de soins, exigence de rentabilité des services et d’hôpitaux publics quand ils ne sont pas directement fermés !

D’autant que la Cour des Comptes vient de publier un nouveau rapport extrêmement critique sur les PPP hospitaliers.

Lire la suite...

 

Le PCF & les Municipales : CHICHE !

CM_5.jpgSans arrière-pensée , ni regret, le PCF s'est engagé dans la bataille des Municipales. Qu'ils fassent le choix de listes d'union avec le PS ou de listes autonomes Front de Gauche, les communistes sont animés par le même objectif : mettre tout en oeuvre pour constituer le plus large rassemblement face à la Droite. A Sénart, les négociations ont abouti le plus souvent à des accords, et c'est le cas à Savigny-le-Temple.

Lire la suite...

 

UN ENGAGEMENT « VAUT MIEUX QUE DEUX TU L’AURAS » (pour plagier J.de La Fontaine)

Jeunes_1.jpgC’était une proposition phare du PCF/Front de gauche aux élections régionales de 2010. Le Conseil régional d’Île-de-France vient (au bout de près de 4 ans, quand même !) d’adopter, sur proposition d’Henriette Zoughebi, vice-présidente communiste en charge des Lycées et des Politiques éducatives, la tarification au quotient familial des cantines des lycées. Pour les élus du groupe Front de gauche (PCF, Gauche Unitaire et Alternative Citoyenne), c’est une mesure de justice sociale, d’égalité, une décision qui améliore concrètement la qualité de vie des jeunes en permettant au plus grand nombre des lycéens d’accéder à la restauration scolaire.

Lire la suite...

 

HÔPITAL de Melun, Tout fout le Camp...(bis) !

Les membres du Comité de défense de l’hôpital de Melun ainsi que les élus, dont Michel Billout, sénateur communiste, restent mobilisés pour obtenir que l'établissement de la ville-préfecture soit reconstruit et géré comme hôpital de plein exercice entièrement public. Considérés comme des oiseaux de mauvaise augure ou les défenseurs d'un combat d'arrière-garde parce qu'ils sont attachés à un service public de santé de qualité, ils ont aujourd'hui la confirmation que leurs arguments disaient vrais puisque l'aveu vient de l'Etat lui-même !

Lire le communiqué :

Lire la suite...

 

Communiqué de presse du groupe Front de Gauche du Conseil général 77

"Les élus du groupe Gauche Républicaine et Communiste continuent de s’inquiéter de l’insuffisance des mesures engagées et des conditions dans lesquelles le budget pour 2014 du Conseil Général se prépare".

"Le dernier trimestre 2013 est marqué par une forte hausse des Allocations Individuelles de Solidarité pour le handicap, les personnes âgées ou le RSA. Cette hausse révèle la progression du nombre d’hommes et de femmes qui, sur le territoire seine-et-marnais, dépendent de ces allocations pour vivre. A cela s’ajoute un nombre tout aussi croissant et inquiétant de travailleurs et de travailleuses confrontés quotidiennement à de graves difficultés économiques" (...)

"Malgré tout, le gouvernement reconduit (l)es politiques (d'austérité). La loi de finances pour l’année 2014 prévoit une réduction de 1,5 milliard d’euros aux collectivités locales. Pour le département de Seine-et-Marne, l’impact pour 2014 est évalué à environ 4 millions d’euros". (...)

Le risque est donc grand "de voir disparaitre des pans entiers de service public, d’affaiblir l’autonomie des collectivités locales et donc la démocratie".

"Le Département est l’une des collectivités qui accompagne les populations pour traverser cette période. Il est la collectivité chef de file de la solidarité. Et le Conseil général de Seine-et-Marne a volontairement mis cette valeur au coeur de sa politique. La majorité départementale (PS/PCF ndlr) s’est construite autour de ces valeurs de solidarité : le logement social, la prévention spécialisée, la téléassistance, l’enfance et la jeunesse, le sport pour tous"... "Plus que jamais la population seine-et-marnaise a besoin de ces politiques".

"La majorité du Conseil général de Seine-et-Marne dénonçait hier le refus du gouvernement Sarkozy–Fillon d’honorer sa dette envers les collectivités territoriales. Ce qui ne pouvait être admis hier ne peut l’être aujourd’hui". (...) "Or on sait que pour la Seine-et-Marne à elle toute seule ce sont 100 millions d’euros qui manquent cette année pour compenser ces allocations" (...)

"Pourtant des richesses continuent de s’accroitre sans être mobilisées" :

  • "Les 500 plus grandes fortunes françaises détiennent 267 milliards €".
  • "Les prévisions de profits des groupes du CAC 40 sont estimées à plus de 80 milliards d’euros pour 2013, dont la moitié est accaparée par les dividendes des actionnaires"

"Sans parler de la fraude et de l’évasion fiscale nationale et internationale qui font perdre à notre pays 60 à 80 milliards d’euros chaque année (...) Un dixième de ces richesses suffirait à rembourser la dette d’une année de l’Etat envers tous les départements". (...)

C'est la raison pour laquelle ''"les élus du Groupe Gauche Républicaine et Communiste appellent les Seine-et-Marnais à venir s’exprimer lors des réunions publiques organisées dans le cadre de la préparation du budget du Département".''

Cela tombe bien, l'une d'entre elles est prévue sur Sénart, le 3 décembre au SAN (Hôtel de la Communauté, derrière le Carré Sénart)

 

HÔPITAL, Tout fout le Camp...!

Hopital_-__j_y_tiens_.bmp

Plus qu'un long discours ou une analyse pointue, voici le témoIgnage d’un cadre hospitalier, membre du Comité de défense de l’hôpital de Melun afin que celui-ci demeure un hôpital de plein exercice entièrement public. Au-delà du cas & du sort de l'établissement de la ville-préfecrture, c'est tout le système hospitalier du Sud de notre département qui est mis en danger !

Lire la suite...

 

Plan de rattrapage pour l'Education

logo_S_nat.gif Michel Billout, Sénateur communiste de notre Département, soucieux, en cette deuxième rentrée sous l'ère de François Hollande, de la situation de l'Ecole en Seine-et-Marne, a interpelé Vincent Peillon, Ministre de l'Education Nationale sur les mesures qu'il entend prendre afin que nous ne soyons plus, en tant que département à la plus forte croissante démographique, notamment en termes de Jeunesse, le parent pauvre de l'Île-de-France, comme nous le sommes déjà en matière d'emploi, de santé et de transport.

Voici le texte de sa question écrite au Ministre

Lire la suite...

 

L’Hôtel-Dieu ou la preuve par l’absurde

H_tel-Dieu_Paris_1.bmp L’Assistance Publique a programmé la fermeture du service des urgences du plus ancien hôpital de Paris. Convaincue par l’idéologie, libérale comme par hasard, de réduction des dépenses publiques, la direction de l’AP-HP entend prendre des mesures de « saine gestion ». Mais plutôt que d’engager la concertation avec les personnels soignants et les usagers, la direction, tel un patron-voyou, a préféré agir dans l’urgence et la filouterie : le 2 août dernier, au petit matin, des membres du comité de soutien des urgences de l'Hôtel-Dieu ont bloqué une tentative de déménagement en catimini d'une vingtaine de lits du service de médecine interne, justement un des services d'aval des urgences, là où sont accueillis les patients dont le cas réclame une attention particulière !

Lire la suite...

 

CM 28 Juin 2013 (suite) : quel avenir pour le SAN ?

CM_1.jpg Il y avait un point à l'ordre du jour, qui, malheureusement, n’a guère suscité le débat. Présenté, il est vrai, comme une délibération ‘technique’, le texte n’en était pas moins clair sur les ambitions affichées. Si l'on peut se féliciter, et je l'ai fait, que le SAN soit davantage représentratif des communes dont il se compose, en revanche, la question de l'élargissement de ses domaines de compétence pose à la fois la question de l'avenir des communes et celle de l'enjeu démocratique pour celles-ci.

Voici l'essentiel de mon intervention

Lire la suite...

 

Conseil Municipal du 28 Juin 2013

CM_1.jpg Il s’agissait, symboliquement, d’un conseil important. C’était en effet le dernier vote d’un compte administratif durant la mandature, celui de la gestion municipale pour l’année 2012. Mais c’était aussi le dernier avant le début des « grandes manœuvres », puisque, dès septembre prochain, la campagne des Municipales de Mars 2014 sera lancée. Quoique …. ! Vendredi soir, à en entendre certains et à constater le mutisme d’autres, l’on pouvait deviner, sans être grand clerc, que d’aucuns se positionnaient déjà dans la course à la Mairie !

Fidèle à mon engagement au service des Savigniens, fidèle à mon engagement politique aussi, je suis intervenu sur des délibérations qui me semblaient constituer, pour les habitants, des points très positifs, ce qui ne signifie pas pour autant taire d’éventuelles réserves.

« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » (Beaumarchais, Le Mariage de Figaro)

Lire la suite...

 

Le SAMEDI 6 Avril : TOUS à Melun !

PCF-FG_2.jpgEn queue de peloton régional, voire national, pour l’espérance de vie à la naissance comme à 60 ans, le nombre de médecins par rapport à la population, sans parler de la désertification médicale, l’absence de réseaux de formation et d'un CHU, le niveau de l'offre publique de soins sur les plans géographique et financier, ………, Sante_-_Hopital_Melun__urgence_Chirur.nuit_77_.jpg

Lire la suite...

 

HÔPITAUX PUBLICS : LA SAIGNÉE

Hopital_-_casse_de_H__pas_silence.jpg Face à la politique qui consistait sous Sarkozy à démanteler le service public de santé, à fermer des hôpitaux de proximité ou à supprimer des services jugés non rentables (Loi HPST), les annonces de la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, sont les bienvenues, d’autant que le rapport Couty devrait aller dans le sens du retour à la notion de service public hospitalier. En attendant, services qui ferment, pénurie de lits et sabrage des budgets continuent d’être le quotidien des praticiens et des usagers. Quant aux projets en suspens, entre la privatisation de l'hôpital de Melun et le cadeau offert par le SAN à un plateau de spécialistes, ils ne vont pas dans le sens d'un meilleur accès aux soins d'une population sénartaise croissante et dont une frange se paupérise !

Lire la suite...

 

L'APPEL de GRIGNY

HLM_2.jpgEn décembre dernier, des acteurs de la Politique de la Ville se sont retrouvés dans cette commune de l'Essonne pour réfléchir ensemble à ce que devrait être, dès aujourd’hui, une politique ambitieuse en faveur des communes constituées de quartiers populaires. Cette ambition, c’est faire en sorte que tout un chacun, comme ailleurs sur des territoires moins stigmatisés, puisse pleinement jouir de ces droits fondamentaux que sont l’accès à l’emploi, au logement, à la santé, à la culture,…..bref, que le socle républicain y soit restauré, quand ce n'est purement refondé ! J’ai participé à cette journée riche en échanges et propositions. Voici le texte que les participants ont décidé d’adopter comme « Charte »

Lire la suite...

 

CHOC de COMPÉTITIVITÉ …..de GAUCHE ?

Depuis 6 mois et l’arrivée des Socialistes au pouvoir, l’UMP, occupée à sa guerre de succession, s’est faite doublée, comme adversaire du gouvernement par tout ce que le patronat compte d’organisations, de ‘think-tanks’, voire même d’initiatives pseudo-spontanées . De démarches volatiles (au double sens du terme : rappelez-vous les « Geonspi », groupuscule disparu aussi vite qu’il était apparu, une fois, c’est vrai, qu’il eut obtenu satisfaction) en martelage du MEDEF, l’on n'entend plus qu’un mot en ce moment : « COMPÉTITIVITÉ » remis au goût du jour par Mme Parisot.

Lire la suite...

 

PARIS est à Nous !

UNIGO

Le STIF et la Région viennent de décider le « dézonage du pass Navigo les week-ends et jours fériés », en clair : les titulaires de pass, par exemple, de zones 5 & 6 (vous habitez Combs et vous travaillez à Melun) pourront, le samedi, aller à Paris sans payer un ticket supplémentaire !

C’est un premier pas vers la proposition du PCF/Front de Gauche, dès 2010, lors des élections régionales, d’instaurer une zone unique, donc un tarif unique en Île-de-France. Mais il reste d’autres pas à franchir pour voyager via un service public digne de ce nom.

D’où le communiqué du groupe communiste-Front de Gauche au Conseil régional.

Lire la suite...

 

ECOLE GRATUITE (& LAÏQUE) ?

_cole_RM.jpg

En cette rentrée 2012, qu’en est-il vraiment de ce symbole de notre socle républicain et en même temps principe constitutionnel, lorsque la Confédération Syndicale des Familles estime que, pour ce mois de septembre, la part des dépenses scolaires représente 36% du budget d’une famille avec deux enfants ? S’il est admis par tous ( ??) que cela doit être ainsi, et qu’ouvertement, pas même la Droite n’a jamais remis en cause ce principe, il faut bien avouer la réalité est loin de correspondre au vœu de Robespierre !

Lire la suite...

 

La Cour des (bons) Comptes ?

Cour_des_Comptes_1.jpg Que demander à des énarques autre chose que des conseils de bonne gestion ? Qu’attendre donc de la Cour en dehors de recommandations afin de réduire les dépenses publiques ? Pourtant elle oublie de préciser que, même si les dépenses publiques augmentent dans l’absolu, elles n’entament pas davantage la richesse nationale puisque leur pourcentage reste stable par rapport au PIB, aux alentours de 52%.

Tout le monde, j’entends, les médias, la Droite et, malheureusement, le PS aussi, a repris le leitmotiv, déjà entonné durant les campagnes électorales, et n’a lu que ce qu’il voulait voir. On trouve toujours ce que l’on cherche, à savoir des arguments pour toujours plus de rigueur.

Lire la suite...

 

SANTE en DANGER (2)

Sant__-_D_fense_H_pital.jpgFace aux nouveaux défis de santé publique : « prise en charge globale » des patients, recherche médicale de pointe, addictions, mal-être et psychiatrie, retour de maladies éradiquées (tuberculose),…., les gouvernements de Droite qui se sont succédé depuis 10 ans n’avaient rien trouvé de mieux que de privatiser l’offre de soins. Non pas en augmentant le nombre de médecins généralistes (relèvement du ‘numerus clausus’) ou en favorisant leur installation en libéral, mais en laissant des groupes privés , et qui plus est du BTP ( !) comme Eiffage ou Vinci, gérer des hôpitaux via les fameux PPP (partenariats publics-privés). En l’espèce, le scandale du nouvel hôpital d’Evry ne semble pas avoir refroidi les autorités de santé, au premier rang l’ARS, présidée par l’ancien ministre socialiste, Claude Evin, de renouveler les expériences en Seine-et-Marne.

Sant__-_CHSF_2.png

Lire la suite...

 

ECOLE du 77 en DANGER

Décidément, la Seine-et-Marne est bel et bien un territoire délaissé par les pouvoirs publics. Alors que l’Etat nous demande d’accueillir toujours plus de logements, mais qu’on ne voit point arriver les emplois ; qu’il veut nous faire croire que le 77, ce sera bientôt l’Arabie Saoudite ou le Qatar parce que son sous-sol regorgerait de gaz de schiste ; ce qui fait la vie des habitants et des salariés au quotidien est systématiquement laissé à vau-l’eau ou démantelé : les transports, la santé et l’éducation. L’école : parlons-en !

Lire la suite...

 

BILAN de SARKOZY : « 5 ans, çà suffit » !

sarko_1.jpg « Je serai le président du pouvoir d’achat » : il avait raison, bien qu’il n’ait pas expliqué dans quel sens irait la courbe. Aujourd’hui, l’on peut vraiment affirmer qu’ il a été le président de la baisse du pouvoir d’achat

Et ce n’est pas vouloir faire preuve d’acharnement que de simplement dresser la liste, n’ayons pas peur du mot, des méfaits du sarkozysme ! Qu’il s’agisse de s’en prendre aux conquêtes sociales, de faire payer aux plus modestes et aux classes moyennes toujours plus pour des services publics vendus à l’encan, d’offrir cadeau sur cadeau aux possédants et aux plus riches, le mandat de Nicolas I°, tsar de la France éternelle, aura constitué un véritable recul de société, un retour en arrière de plusieurs décennies : en ce sens, Sarkozy, loin de tout modernisme, est bien un « réactionnaire »

Lire la suite...

 

SANTE en DANGER (1)

« La santé n'est pas une marchandise et l'hôpital public n'est pas une entreprise privée » : ce slogan du PCF n’est pas une phrase vide de sens. Faîte sienne dans son programme, le Front de Gauche entend expliquer en quoi la Loi HPST (Bachelot) est venue renforcer la mise à mal des hôpitaux publics par la tarification à l’acte (la fameuse T2A) et la ‘rationalisation’ des charges et des coûts, donc des soins et des moyens humains. Par ailleurs, le scandale du Médiator a pointé du doigt le poids du lobby pharmaceutique, jusqu’au sein du gouvernement, afin de faire la loi concernant les médicaments (mise sur le marché, prescription par les médecins et remboursement par la Sécu). Sauf que cela a un coût et le gouvernement de se retrouver piégé à son propre jeu de réduction des dépenses de sécurité sociale, d’où déremboursements et ponction sur les mutuelles.

Sant__9.jpg

Lire la suite...

 

« Pourquoi je suis candidat »

Les 10 et 17 juin auront lieu les élections législatives pour renouveler l’Assemblée Nationale. Celle-ci, depuis 2007, est aux ordres de N.Sarkozy, des marchés financiers et des multinationales (pétrole, banque, bâtiment, armement,……) Au lendemain de l’élection, le 6 mai, du nouveau Président de la République, de Gauche je l’espère, les Législatives pourront porter une nouvelle majorité, cette fois-ci de Gauche, au service du peuple et du monde du travail.

logo_AN.jpg

Lire la suite...

 

L’AUSTERITE ou La Grèce au régime ………grec !

Gr_ce_manif_1.jpgPrès de 100.000 personnes ont manifesté à Athènes pour dire non à la nouvelle saignée sociale d'une particulière dureté que vient de voter le Parlement, lors d’une séance de nuit. Parlement protégé par les forces de l’ordre. Parlement servile aux ordres de la force que lui impose la troïka (FMI, Banque centrale européenne et Union européenne, eux-mêmes inféodés aux marchés).

La Grèce s’enfonce dans la récession mais les Grecs en ont marre de se voir imposer un régime….grec, de se serrer la ceinture : ils ont déjà donné, et cela dure depuis 2009. Quand je vous disais que ce n’est pas avec l’austérité et la rigueur que l’on restaure la croissance !

« Merde, y’en a vraiment marre d’avoir encore raison »

Lire la suite...

 

Si je vous dis : " TOUJOURS les Mêmes " (Tristes Figures, Tristes Augures) !

Je préparais un article sur les experts et idéologues préférés des médias, ceux qui viennent nous raconter que l’austérité est une fatalité, que le capitalisme est le meilleur système, ....en me disant, critique avec moi-même, que je voyais le mal partout et singulièrement à la TV….V’là t’y pas que je m’installe, vendredi dernier, devant l’écran TV, cherchant sur les chaînes publiques une émission digne d’intérêt. Et là…………

Lire la suite...

- page 1 de 2