VIVRE SAVIGNY-LE-TEMPLE (77) - Le blog d'Alain Briard

Mot clé - Santé

Fil des billets

4 Mensonges & 1 Atterrement (suite) ou Le Flag’

Crise_T-Rex_3.jpgJ’ai reçu des remarques selon lesquelles je n’y suis pas allé de main morte, que j’exagérais, et surtout, que "c’est faux que le PS vote avec la Droite". Bon alors, je me suis dit : « C’est vrai que peut-être, tu as exagéré, que tes sources n’étaient pas fiables ou trop orientées ». Ben oui, je lis L’Humanité ! Alors, j’ai pris mon bâton de pèlerin, …plutôt ma souris pour surfer sur Internet. Mais là aussi Méfi ! Car le PS dénonce les sites Internet qui recensent ces votes, au mieux comme mal informés; au pire, comme populistes! Comme je n’affirme jamais rien sans être en mesure de le prouver, je me suis rendu sur le site du …... Parlement européen lui-même. Et là, malheureusement pour le PS, et comme le disait Lénine : « Les faits sont têtus » ! ..... ou Le Parti Socialiste pris en flagrant délit !

Lire la suite...

 

Hôpital d’Evry-Sud Francilien : le PPP, c’est fini !

Sant__-_CHSF_1.jpgLe Centre Hospitalier Sud Francilien (CHSF) vient enfin d’être débarrassé de son PPP, ce "partenariat" public-privé qui le liait, « pieds & poings liés », avec l’un des géants du BTP, le groupe Eiffage. Un accord a été trouvé pour libérer le CHSF de ce contrat léonin. Cette sortie doit être considérée, selon la terminologie hollandaise, comme une décision de « saine gestion », puisqu’elle devrait faire économiser à la Sécurité Sociale et aux fonds publics entre 600 et 700 millions € !!

Au-delà de la fin de ce scandale financier, c’est toute la stratégie de casse du service public de santé qui se voit donner un coup d’arrêt : concessions au privé de la construction & de la gestion d’établissements de soins, exigence de rentabilité des services et d’hôpitaux publics quand ils ne sont pas directement fermés !

D’autant que la Cour des Comptes vient de publier un nouveau rapport extrêmement critique sur les PPP hospitaliers.

Lire la suite...

 

HÔPITAL de Melun, Tout fout le Camp...(bis) !

Les membres du Comité de défense de l’hôpital de Melun ainsi que les élus, dont Michel Billout, sénateur communiste, restent mobilisés pour obtenir que l'établissement de la ville-préfecture soit reconstruit et géré comme hôpital de plein exercice entièrement public. Considérés comme des oiseaux de mauvaise augure ou les défenseurs d'un combat d'arrière-garde parce qu'ils sont attachés à un service public de santé de qualité, ils ont aujourd'hui la confirmation que leurs arguments disaient vrais puisque l'aveu vient de l'Etat lui-même !

Lire le communiqué :

Lire la suite...

 

Moratoire sur les Hôpitaux : ENCORE UNE OCCAS' RATÉE (par le PS)

Hopital_-_casse_de_H__pas_silence.jpg

Le Sénat, à majorité de "Gauche", vient de rejeter la proposition de loi déposée par le groupe Communiste, Républicain et Citoyen (CRC) visant à instaurer un moratoire sur les fermetures d’établissements de santé ou leur regroupement. Cette proposition de loi fait suite au constat d’une dégradation de la situation des hôpitaux publics, tant en termes de conditions de travail que d’accueil des patients, elle entendait donc, à la fois mettre fin à l’hémorragie des fermetures de services médicaux, des urgences et de maternités notamment et préserver le service public, garant de l'égalité des territoires et de leurs populations devant l'accès à la santé.

Lire la suite...

 

SENART : où en est-on ?

CM_1.jpg

A quelques mois des Municipales, il était temps de faire le point sur la Ville Nouvelle et l'occasion nous est fournie à la fois par les "40 ans de Sénart" & par le Contrat de Développement Territorial (CDT) , ce dernier ayant fait l'objet d'un débat au Conseil municipal, le 13 décembre dernier. Quel est l'enjeu de ce CDT ? Face au monstre administratif & politique, et au gouffre financier que sera la Métropole de Paris, quel devra être le développement de Sénart en termes d'emploi, de logement, de transport, secteurs en cruels manques sur notre bassin de vie. JP Huchon, Président du Conseil régional, reconnaissait il y a peu, qu'il faut rééquilibrer la Région Île-de-France en faveur des départements défavorisés : 93, 77 et 95

Voici le texte de mon intervention au nom du groupe PCF

Lire la suite...

 

Toujours plus fort ……dans l’ « Effort »

Sant__1.jpg Cette fois, c’est la Ministre de la Santé qui abuse du superlatif : « effort historique » s’agissant de la réduction des dépenses de santé pour diminuer le « trou » de la Sécu, objectif avoué du projet de Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2014. Certes, contrairement à la méthode Sarkozy qui consistait à faire payer toujours plus les usagers, le gouvernement a heureusement renoncé à de nouveaux déremboursements de médicaments ou à de nouvelles franchises. Mais si le contenu est quelque peu différent, la philosophie de combler les déficits au nom de la rigueur budgétaire reste dans le sillon creusé par la Droite pendant dix ans.

Lire la suite...

 

HÔPITAL, Tout fout le Camp...!

Hopital_-__j_y_tiens_.bmp

Plus qu'un long discours ou une analyse pointue, voici le témoIgnage d’un cadre hospitalier, membre du Comité de défense de l’hôpital de Melun afin que celui-ci demeure un hôpital de plein exercice entièrement public. Au-delà du cas & du sort de l'établissement de la ville-préfecrture, c'est tout le système hospitalier du Sud de notre département qui est mis en danger !

Lire la suite...

 

EFFORT ! QUEL EFFORT ?… ou le CHANGEMENT dans la CONTINUITÉ

Ayrault.1.jpg Çà y est …., enfin …, ouf, il était temps……Ayrault a annoncé que l'Etat allait faire un effort « sans précédent » pour le budget 2014 : 15 milliards ! Chouette, de l’argent pour financer l’éducation, la santé, l’emploi, le logement, la culture !

Ben…. Non ! Ce sont 15 milliards d’économies, selon l’orthodoxie libérale, désormais bien en cour à l’Elysée, à Matignon & à Bercy. Il ne s’agit en fait que de la reconduction du budget 2013 dont 10 milliards avaient déjà été votés pour cause de rigueur budgétaire. Pourtant, il convient de se rappeler, malgré le discours rigoriste, les 20 milliards octroyés aux entreprises (crédit impôt compétitivité)

Lire la suite...

 

L’Hôtel-Dieu ou la preuve par l’absurde

H_tel-Dieu_Paris_1.bmp L’Assistance Publique a programmé la fermeture du service des urgences du plus ancien hôpital de Paris. Convaincue par l’idéologie, libérale comme par hasard, de réduction des dépenses publiques, la direction de l’AP-HP entend prendre des mesures de « saine gestion ». Mais plutôt que d’engager la concertation avec les personnels soignants et les usagers, la direction, tel un patron-voyou, a préféré agir dans l’urgence et la filouterie : le 2 août dernier, au petit matin, des membres du comité de soutien des urgences de l'Hôtel-Dieu ont bloqué une tentative de déménagement en catimini d'une vingtaine de lits du service de médecine interne, justement un des services d'aval des urgences, là où sont accueillis les patients dont le cas réclame une attention particulière !

Lire la suite...

 

Cri d'Alerte pour les Hôpitaux de Seine-et-Marne

logo_S_nat.gif Michel Billoux, sénateur communiste de notre département, a interpelé la Ministre des Affaires sociales & de la Santé sur la situation des hôpitaux publics du Sud-Seine-et-Marne, alors que, malgré le changement de gouvernement, c'est la même politique libérale qui s'applique, avec fermetures de lits et de services, et que les cliniques et autres groupes privés se frottent les mains devant la perspective des juteux partenariats public/privé.

Lire la suite...

 

Elle Mange chez Servier

Mediator_1.jpgJe m’apprêtais à publier le volet (3) de « Moraliser la Politique », en examinant les propositions de F.Hollande, qui, même discutables pour certaines, vont globalement dans le bon sens, lorsque, Badaboum ! , une nouvelle affaire vient plomber les « déclarations de….. » moralité, à côté de laquelle « l’affaire Cahuzac » paraît bien modeste. Parce que « l’affaire Hermange » dévoile le cœur du système auquel il convient de mettre un terme. Définitivement.

Cette ex-sénatrice UMP vient d’être mise en examen, avec le n° 2 des Laboratoires Servier, dans le cadre d'une enquête pour "trafic d'influence", ouverte fin 2011 : Marie-Thérèse Hermange est soupçonnée d'avoir fait pression pour qu'un rapport sénatorial sur la catastrophe sanitaire du Mediator minimise les fautes de l'entreprise Servier et, a contrario, insiste sur celles de l'Agence du médicament (ex-Afssaps).

Lire la suite...

 

Le SAMEDI 6 Avril : TOUS à Melun !

PCF-FG_2.jpgEn queue de peloton régional, voire national, pour l’espérance de vie à la naissance comme à 60 ans, le nombre de médecins par rapport à la population, sans parler de la désertification médicale, l’absence de réseaux de formation et d'un CHU, le niveau de l'offre publique de soins sur les plans géographique et financier, ………, Sante_-_Hopital_Melun__urgence_Chirur.nuit_77_.jpg

Lire la suite...

 

HÔPITAUX PUBLICS : LA SAIGNÉE

Hopital_-_casse_de_H__pas_silence.jpg Face à la politique qui consistait sous Sarkozy à démanteler le service public de santé, à fermer des hôpitaux de proximité ou à supprimer des services jugés non rentables (Loi HPST), les annonces de la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, sont les bienvenues, d’autant que le rapport Couty devrait aller dans le sens du retour à la notion de service public hospitalier. En attendant, services qui ferment, pénurie de lits et sabrage des budgets continuent d’être le quotidien des praticiens et des usagers. Quant aux projets en suspens, entre la privatisation de l'hôpital de Melun et le cadeau offert par le SAN à un plateau de spécialistes, ils ne vont pas dans le sens d'un meilleur accès aux soins d'une population sénartaise croissante et dont une frange se paupérise !

Lire la suite...

 

L'APPEL de GRIGNY

HLM_2.jpgEn décembre dernier, des acteurs de la Politique de la Ville se sont retrouvés dans cette commune de l'Essonne pour réfléchir ensemble à ce que devrait être, dès aujourd’hui, une politique ambitieuse en faveur des communes constituées de quartiers populaires. Cette ambition, c’est faire en sorte que tout un chacun, comme ailleurs sur des territoires moins stigmatisés, puisse pleinement jouir de ces droits fondamentaux que sont l’accès à l’emploi, au logement, à la santé, à la culture,…..bref, que le socle républicain y soit restauré, quand ce n'est purement refondé ! J’ai participé à cette journée riche en échanges et propositions. Voici le texte que les participants ont décidé d’adopter comme « Charte »

Lire la suite...

 

Pourquoi nous disons que le Gouvernement fait fausse route…….

« l’Enfer est pavé de bonne intentions » dit-on (en allemand, à destination de J-M.Ayrault, éminent germanophone : « der Weg zur Hölle ist mit guten Vorsätzen gepflastert » ). En effet, ce n’est pas faute de dire et d’écrire de bonnes choses, dans les interviews, les attendus ou certaines mesures des projets de lois….., mais le gouvernement ne s’empêtre pas moins dans une logique contradictoire qui tourne au cercle vicieux : vouloir faire une politique de Gauche avec des recettes de Droite. Souvenons-nous : réduction des déficits, réduction du nombre de fonctionnaires, appel au privé en remplacement des services publics, exonérations en faveur des entreprises censées relancer l’emploi et la croissance,….ces recettes n’étaient-elles pas le « credo » sarkozo-fillonien, et en continuant ce parallèle religieux, véritables dogmes de l’orthodoxie libérale ?

Lire la suite...

 

GAZ de SCHISTE : NON MERCI !

La Seine-et-Marne va-t-elle devenir un nouvel eldorado ? Sera-t-elle bientôt le Qatar francilien, voire la Sibérie ou l’Alaska française ? Dans le 77, si on n’a pas de pétrole (en tout cas pas beaucoup), on a des gaz…….Mais, ici, point de flatulences des Briards, ni de méthane de nos vaches (il y a longtemps que les Bries de Meaux et de Melun ne voient plus la couleur blanche du lait de nos verts pâturages !). Non, mais des gaz souterrains emprisonnés dans des couches sédimentaires & qui attirent la convoitise des multinationales.

Lire la suite...

 

SANTE en DANGER (2)

Sant__-_D_fense_H_pital.jpgFace aux nouveaux défis de santé publique : « prise en charge globale » des patients, recherche médicale de pointe, addictions, mal-être et psychiatrie, retour de maladies éradiquées (tuberculose),…., les gouvernements de Droite qui se sont succédé depuis 10 ans n’avaient rien trouvé de mieux que de privatiser l’offre de soins. Non pas en augmentant le nombre de médecins généralistes (relèvement du ‘numerus clausus’) ou en favorisant leur installation en libéral, mais en laissant des groupes privés , et qui plus est du BTP ( !) comme Eiffage ou Vinci, gérer des hôpitaux via les fameux PPP (partenariats publics-privés). En l’espèce, le scandale du nouvel hôpital d’Evry ne semble pas avoir refroidi les autorités de santé, au premier rang l’ARS, présidée par l’ancien ministre socialiste, Claude Evin, de renouveler les expériences en Seine-et-Marne.

Sant__-_CHSF_2.png

Lire la suite...

 

BILAN de SARKOZY : « 5 ans, çà suffit » !

sarko_1.jpg « Je serai le président du pouvoir d’achat » : il avait raison, bien qu’il n’ait pas expliqué dans quel sens irait la courbe. Aujourd’hui, l’on peut vraiment affirmer qu’ il a été le président de la baisse du pouvoir d’achat

Et ce n’est pas vouloir faire preuve d’acharnement que de simplement dresser la liste, n’ayons pas peur du mot, des méfaits du sarkozysme ! Qu’il s’agisse de s’en prendre aux conquêtes sociales, de faire payer aux plus modestes et aux classes moyennes toujours plus pour des services publics vendus à l’encan, d’offrir cadeau sur cadeau aux possédants et aux plus riches, le mandat de Nicolas I°, tsar de la France éternelle, aura constitué un véritable recul de société, un retour en arrière de plusieurs décennies : en ce sens, Sarkozy, loin de tout modernisme, est bien un « réactionnaire »

Lire la suite...

 

SANTE en DANGER (1)

« La santé n'est pas une marchandise et l'hôpital public n'est pas une entreprise privée » : ce slogan du PCF n’est pas une phrase vide de sens. Faîte sienne dans son programme, le Front de Gauche entend expliquer en quoi la Loi HPST (Bachelot) est venue renforcer la mise à mal des hôpitaux publics par la tarification à l’acte (la fameuse T2A) et la ‘rationalisation’ des charges et des coûts, donc des soins et des moyens humains. Par ailleurs, le scandale du Médiator a pointé du doigt le poids du lobby pharmaceutique, jusqu’au sein du gouvernement, afin de faire la loi concernant les médicaments (mise sur le marché, prescription par les médecins et remboursement par la Sécu). Sauf que cela a un coût et le gouvernement de se retrouver piégé à son propre jeu de réduction des dépenses de sécurité sociale, d’où déremboursements et ponction sur les mutuelles.

Sant__9.jpg

Lire la suite...

 

MELENCHON : pour un Hôpital public à Melun

Pierre Carassus, Maire de Vaux-le-Pénil a interpelé les parlementaires et les candidats à la présidentielle sur la situation préoccupante de l’hôpital public de Melun qui risque d’être contraint de fusionner avec les 3 cliniques privées de l’agglomération (les Fontaines, l’Ermitage et Saint-Jean). Par courrier, il les informe que, selon l’ARS, la construction du nouvel hôpital pourrait démarrer en ce début 2012.h_pital_Marc_Jacquet.jpg

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche, lui a apporté son soutien en replaçant ce dossier dans le contexte national.

Extraits

Lire la suite...

 

Voilà à quoi servent les Elus communistes !

La situation des structures de soin dans notre Département est catastrophique. Non seulement la Seine-et-Marne a le plus bas taux de médecins de l'îLe-de-France, mais la Loi HPST (Hôpital, Patients, Santé et Territoires) dite Loi Bachelot, en prônant les PPP et la rationalisation des soins, va accroître la pénurie de services dans le 77.

De nombreux hôpitaux publics sont menacés. C'est pourquoi des 'collectifs' rassemblant professionnels de santé, syndicats et usagers se sont constitués afin de défendre le service public de santé. Ils demandent un moratoire sur les restructurations d’ activités et de services dans les hôpitaux seine-et-marnais.

Les élus communistes étaient et sont à leur côté, et ne restent pas les bras croisés.

Lire la suite...

 

« TVA sociale » : Encore une Arnaque !

Arnaque_1.jpg

Le gouvernement a décidé de mettre en place une TVA sociale afin « de baisser les charges sur le travail » et ainsi de « créer de l’emploi en France et éviter que des produits importés ne soient vendus chez nous à bas coûts » : Bravo !

Double et noble objectif que de vouloir favoriser les exportations en baissant le coût du travail et, d’autre part, financer la protection sociale. Car, sous prétexte de protéger ou favoriser les produits français par rapport aux importations provenant de pays à bas coût de main d'œuvre, Sarkozy décide de supprimer les cotisations sur les salaires pour permettre aux entreprises françaises d'être compétitives; et de compenser le manque à gagner pour les organismes de Sécu par une hausse de la TVA ! Cette mesure peut avoir la simplicité de l’évidence. Mais en y regardant de plus près……Décryptage.

Lire la suite...

 

NOTRE SANTE à l'ENCAN ! (Conseil municipal du 30.09.11, suite & fin)

Sant__-_CHSF_3.jpg Un autre gros dossier était l'avis que devait rendre le Conseil sur le Plan Stratégique Régional de Santé (PSRS) présenté par l'Agence Régionale de Santé (ARS) et découlant de la Loi « Hôpital, Patients, Santé & Territoires » de Juin 2009. Il va sans dire que cette Loi, et donc tout ce qui en découle, qui renforce le rôle des Directeurs au détriment des Médecins, qui restreint les moyens financiers des établissements et fait la part belle aux appétits d'entreprises privées, est dénoncée, au-delà même des progressistes, par tous ceux qui sont attachés à notre système de santé public.

Lire la suite...

 

CONSEIL MUNICIPAL du 30 Septembre

C’était le véritable premier Conseil depuis la prise de fonction de notre nouveau Maire. Je dois reconnaître, comme s’en est félicitée Marie-Line PICHERY à l’issue de notre assemblée, que les débats et échanges ont été riches et vifs, mais comment pouvait-il en être autrement avec à l’ordre du jour, des dossiers comme la « Démocratie participative » et le « Plan Stratégique Régional de Santé ». Compte-rendu.

Lire la suite...

 

Certains en ont rêvé, Bachelot l’a fait : Disons NON au DEMANTELLEMENT de l’HÔPITAL PUBLIC

Transformer les établissements de santé en entreprises rentables, par la « maîtrise des dépenses » et dans le même temps, réduire les domaines d’intervention des hôpitaux publics à une peau de chagrin et transférer aux cliniques privées les spécialités les plus juteuses : telle est la philosophie de la Loi dite « Hôpital Patient Santé Territoire », casser le service public de santé & instaurer une médecine à deux vitesses. C’est pourquoi, SAMEDI 2 AVRIL, je vous appelle à la mobilisation pour nos hôpitaux & à la solidarité avec les Personnels soignants et les Comités de défense

Lire la suite...

 

CANTONALES : L’Enjeu Seine-et-Marnais .....et au-delà

Non, les élections cantonales ne servent pas à désigner le cantonnier ! Simple trait d’humour ? Pas si sûr, car, dans la ferveur médiatique d’ « Objectif 2012 », et ce ne sont pas les derniers sondages en faveur de Marine qui vont l’éteindre, les élections cantonales du 20 mars, demain !, passent complètement inaperçues. D’autant que nombre de nos concitoyens ignorent la réalité de l’action et des compétences du « Département », autrement dit, le Conseil général de Seine-et-Marne. Aussi petite piqûre de rappel à la veille du scrutin.

Lire la suite...

 

HÔPITAL : Henri-Mondor, un atout pour la Seine-et-Marne

Devant les risques de poursuite de casse du service public de santé, la coordination pour la défense du service de Chirurgie cardiaque d’Henri Mondor de Créteil pour le 94 et 77 a interpelé les autorités sanitaires après que le Conseil général du Val-de-Marne ait voté un vœu pour le maintien de ce service, seul centre de chirurgie cardiaque du bassin de santé de l’Est Francilien.

sant__-_H.MONDOR.bmp

Lire la suite...

 

Pour une Médecine de Qualité et de Proximité dans le 77

La Loi Bachelot réorganise les structures sanitaires & sociales en contradiction avec les besoins d’une médecine de qualité, introduisant le libéralisme dans les hôpitaux, conçus comme des entreprises, & en dehors de toute prise en compte de la notion de proximité, en créant des « territoires de santé » sans rapport avec les bassins de vie des populations. C’est pourquoi le 4° Atlas de la démographie médicale de l’ordre des Médecins tombe juste pour pointer les dysfonctionnements de notre système médical que la loi ne fera qu’aggraver.

Lire la suite...

 

l’Hôpital public est en Danger !

Suite à l’appel des sénateurs de Gauche de Seine-et-Marne en faveur de l’hôpital de Melun, il est urgent que, dans notre département, une réflexion s’engage entre tous les partenaires (autorités de santé, médecins, élus, représentants des personnels & des populations) afin de préserver & développer les moyens de prise en charge médicale, qu’il s’agisse de l’hôpital public ou de la médecine libérale h_pital_Marc_Jacquet.jpg

Lire la suite...

 

SAUVEGARDE DE L’HOPITAL DE MELUN

Les sénateurs de gauche de Seine-et-Marne appellent à la mobilisation contre la casse du service public de santé. Notre département est directement concerné, car l'hôpital de Nemours est menacé & celui de Melun subit des restructurations de nature à mettre en danger sa perennité, quand ce n'est pas la vie des patients & des malades

Lire la suite...

- page 1 de 2