VIVRE SAVIGNY-LE-TEMPLE (77) - Le blog d'Alain Briard

Mot clé - Finances

Fil des billets

GRÈCE  : OFFENSIVE contre la DÉMOCRATIE !

Pour autant, les Grecs ne se résignent pas. Ils continuent de dire «OXI» (« NON ») à l'accord : pour preuve, les milliers de manifestants qui se sont regroupés dans le centre d'Athènes & sur la Place Syntagma pour demander le rejet de l'accord conclu lundi à Bruxelles. Les parlementaires grecs, suprême affront, ont dû se prononcer sur l'accord conclu entre le gouvernement et les créanciers. Alexis Tsipras, le couteau sous la gorge, a mis sa démission dans la balance. C'est pourquoi la présidente du parlement grec, Zoé Constantopoulou, représentante de l'aile gauche de Syriza, a demandé aux députés de rejeter ce nouveau plan d'austérité exigé par les dirigeants européens en échange d'un troisième 'plan d'aide' à la Grèce. « (...), je pense que le devoir du parlement est de ne pas laisser le chantage se concrétiser »,

Lire la suite...

 

La victoire de SYRIZA (suite) ou Nuages sombres sur la Grèce

Syriza.3.jpgQuatre semaines que Syriza a remporté les élections législatives en Grèce et les loups sont déjà sortis du bois ! Entendez les tenants de la ligne économique austéritaire qui a justement mis la Grèce à genoux, à savoir aussi bien les eurocrates de Bruxelles que plusieurs dirigeants politiques. Et ils ne prennent guère de pincettes pour demander à Alexis Tsipras de ne pas mettre en œuvre le programme pour lequel il a été élu. Au mieux, on le traite d’ « irresponsable », au pire, on lui coupe les vivres : c’est ce que vient de faire la BCE, au mépris du vote des grecs ! Solon doit se retourner dans sa tombe !

Lire la suite...

 

Débat d'Orientation Budgétaire (le "DOB") 2015

CM_1.jpgLe 30 janvier dernier a eu lieu le débat sur les orientations budgétaires, donc les choix politiques, pour l'année 2015, premier exercice du nouveau mandat que les Savigniens ont confié à la Majorité en Mars 2014.

Dans un contexte national marqué par les choix libéraux de F.Hollande & du gouvernement Valls, les collectivités sont amenées à procéder à des choix. Pour l'instant à Savigny, nous n'avons pas à déplorer de conséquence en terme de réduction des services publics, mettant en œuvre notre programme

C'était le sens de mon intervention reprise ci-dessous :

Lire la suite...

 

LETTRE AU PRÉSIDENT

Hollande___la_Finance___son_amie___dixit_La_Tribune_.jpg Le président, à la faveur du drame de Charlie Hebdo, entend capitaliser sa cote et retrouver la faveur des Français ! Mais n’est pas Giscard qui veut, jouant de l’accordéon avec les éboueurs ; ou Chirac, palpant le cul des vaches ; ou encore Mitterrand, qui « cro(yait) aux forces de l’esprit » ! Quelle mascarade, quelle tristesse plutôt : alors que tous les indicateurs sont dans le rouge, que même au sein de son propre parti, les voix se font plus nombreuses pour un infléchissement de sa politique économique & sociale, le Président François Ier (mais ni roi, ni pape) a montré le vide sidéral de ses ambitions qui se limitent à l’accueil des Jeux Olympiques de 2024.

Lire la suite...

 

Ces Milliards qui nous asphyxient !

Çà y est ! Les différents ministres du Budget socialistes y sont enfin parvenus ! À force de tailler à la serpe dans les ressources des collectivités territoriales, ils ont fini par jouer à l’ « effet de ciseau » : si les budgets des départements et des communes ont pu, jusqu’à l’an passé, être équilibrés sans trop de souci, cette année plusieurs d’entre eux et elles vont devoir réduire leurs services quand ce n’est pas carrément en supprimer.

De fait, on ne peut pas soutenir les collectivités qui assurent désormais la plus grande part des services publics (c’est cela l’Etat libéral !) lorsque l’on a fait le choix de favoriser « le GRand KÂpitÂl » comme disait Georges Marchais !

Lire la suite...

 

HOLLANDE, l'autre ..... « PRÉSIDENT des RICHES »

Hollande___son_ennemi.jpg « Moi Président » avait dit un jour, il y a longtemps, bien avant d’être au pouvoir, qu’il ne les aimait pas, les riches. Il en avait remis une couche en janvier 2012, lors de son meeting au Bourget en dénonçant « (s)on ennemi, la finance » qui « n’a pas de nom, n’est pas élu » mais qui, finalement, dirige le monde. Et, bêtes que nous sommes, nous l’avons cru ! Car, aujourd’hui, ceux qu’il n’aime pas, ses ennemis désormais, ce sont les pauvres, les « sans-dents » !

Lire la suite...

 

« On ne prête qu’aux Riches (les Banques) » !

BCE_-_immeuble.jpg C’est une dépêche de l’AFP qui nous l’a appris, mais il semble que seuls les Suisses l’aient reprise : ben oui, dès qu’ont parle de banques, nos amis Helvètes lèvent la main ! Ainsi, les banques de la zone Euro pourront emprunter 1000 milliards € à la BCE dans le cadre du nouveau programme annoncé le mois dernier, baptisé TLTRO (sic !), grâce au « Super Mario » qui trône à Francfort, Mario Draghi, le gouverneur de la BCE, ancien de chez Goldman-Sachs, la banque qui a participé à la banqueroute de la Grèce.

Lire la suite...

 

1er Décembre : pour une (vraie) Réforme fiscale

Affiche-NON_TVA__Taxons_K.jpg

Le candidat François Hollande l’avait promise, le Président Hollande François la repousse aux calendes grecques même si le Premier Ministre affirme vouloir l’inscrire dans son agenda. En effet, engager une véritable « révolution copernicienne » de l’impôt (progressivité accrue de l’IRPP, suppression de la hausse de la TVA prévue au 1er janvier, réduction du taux de TVA sur les produits courants, taxation des ‘succédanés’ improductifs du capital) est un gage de justice sociale, voire d’efficacité économique. Sur ce dernier point, il n’est que de songer au crédit impôt compétitivité de 20 milliards accordé au patronat sans aucune condition de résultat en termes d’emploi, de formation et d’investissement productif !

Affiche-1erD_cembre.bmp

GRANDE MARCHE dans PARIS

Le 1er DÉCEMBRE

à 13h30 – de la Place d’Italie vers Bercy



Que François Hollande applique enfin, un tant soit peut, le programme pour lequel il a été élu ! On peut y lire, notamment, « Engager une grande réforme fiscale » (mesures 9 & 14).

En mai dernier, il se vantait d’avoir réalisé en 1 an, en grande partie, ses promesses : j’ai bien cherché, ni l’ANI, ni les cadeaux au patronat, ni le report de l’âge de la retraite n’y figuraient pourtant !

Front de Gauche

Affiche-_R_volution_fiscale.jpg

PCF.foule_et_drapeaux.jpg

 

VIVE L'IMPÔT !

argent_-_fisc_3.jpg Face à l’offensive du patronat & de la Droite, il convient de rappeler quelques principes républicains & de vie en société. Il est vrai que l’on peut aussi rappeler à F.Hollande sa promesse d’engager une grande réforme fiscale qui permettrait de réhabiliter l’impôt, mais surtout d’en faire un outil de justice sociale & d’efficacité économique. D’autant que ceux qui n’ont pas de critique plus virulente contre les impôts, taxes & autres prélèvements sont ceux qui profitent le plus, qu’il s’agisse des niches fiscales, des exonérations mais aussi de l’accès à tout ce qui est réalisé grâce à l’argent public en termes d’infrastructures (TGV, aéroports) ou d’équipements (loisirs & culture)

Lire la suite...

 

PAUVRES PATRONS !......?

Imp_ts__enfer_fiscal-_Une_Valeurs_actuelles1_.jpgImpôts, Charges & Taxes : à en croire les Unes et certains éditorialistes, les Français seraient saisis d’un « ras-le-bol fiscal ». Or, comme l’écrit Le Monde, « La France est un enfer fiscal bien connu doté d’oasis moins bien connus »  ; et encore, cette boutade ne reflète qu’une partie de la réalité, les oasis où patrons et hauts revenus savent venir se reposer, véritables paradis fiscaux hexagonaux, tandis que l’enfer fiscal est pavé de bonnes …..mesures gouvernementales, qui peuvent difficilement passées pour un carcan totalitaire ! Au final, plutôt que d’être de pauvres contribuables ployant sous le joug de l’impôt, les entreprises (et je ne vais pas parler de la situation individuelle des patrons, de leurs salaires stratosphériques, de leur optimisation fiscale et du « bouclier » de Sarkozy), profitent pleinement de dispositifs mis en place généreusement par les gouvernements, de droite & de "gauche"

Lire la suite...

 

HÔPITAL, Tout fout le Camp...!

Hopital_-__j_y_tiens_.bmp

Plus qu'un long discours ou une analyse pointue, voici le témoIgnage d’un cadre hospitalier, membre du Comité de défense de l’hôpital de Melun afin que celui-ci demeure un hôpital de plein exercice entièrement public. Au-delà du cas & du sort de l'établissement de la ville-préfecrture, c'est tout le système hospitalier du Sud de notre département qui est mis en danger !

Lire la suite...

 

EFFORT ! QUEL EFFORT ?… ou le CHANGEMENT dans la CONTINUITÉ

Ayrault.1.jpg Çà y est …., enfin …, ouf, il était temps……Ayrault a annoncé que l'Etat allait faire un effort « sans précédent » pour le budget 2014 : 15 milliards ! Chouette, de l’argent pour financer l’éducation, la santé, l’emploi, le logement, la culture !

Ben…. Non ! Ce sont 15 milliards d’économies, selon l’orthodoxie libérale, désormais bien en cour à l’Elysée, à Matignon & à Bercy. Il ne s’agit en fait que de la reconduction du budget 2013 dont 10 milliards avaient déjà été votés pour cause de rigueur budgétaire. Pourtant, il convient de se rappeler, malgré le discours rigoriste, les 20 milliards octroyés aux entreprises (crédit impôt compétitivité)

Lire la suite...

 

AUSTÉRITÉ, quand Tu Nous Tiens…& eh bien, Lâche-Nous maintenant !

_programme_de_stabilit__.pngAvec toutes ces histoires ("affaire Cazhuzac", "affaire Hermange/Servier", manifs et propos musclés des anti-"Mariage pour Tous",.....), on en viendrait à oublier que le gouvernement a présenté il y a peu son « programme de stabilité 2013/2017 ».« Nihil nove sub sole » mais les mêmes recettes pour les mêmes plats du menu social-libéral ! Et ce ne sont pas les quelques ‘coups de gueule’ de certains ministres (habilement orchestrés ?) qui nous feront croire à un changement de cap, bien que des voix s’élèvent au PS pour réclamer davantage d’ingrédients de « Gôche ».

Lire la suite...

 

STOP à l'EVASION FISCALE

fraudes.Cahuzac.jpgAttention à la crise.....de nerfs. L'affaire Cahuzac revèle à ceux qui l'ignorait le jeu favori des riches : la fraude et l'évasion fiscales. Elles prêteraient à sourire s'il ne s'agissait d'un véritable hold-up contre l'Etat, contre l'argent public, pour quelques 80 milliards d'euros par an !! . OUi, vous avez bien lu : 80 milliards, pas quelques dizaines de millions de fraude aux prestations sociales dont sont accusés les pauvres ! C'est ce que révèle le rapport sur la fraude fiscale publié par le syndicat Solidaires-Finances publiques (ex-Snui).

Lire la suite...

 

Encore un (scandale) !!

Quand y’en ’a plus, y’en a encore ! » comme on dit, …..mais de quoi ?.....des scandales, pardi !. Deux jours après les aveux de Cahuzac (dont j’ai eu la décence de ne pas parler jusqu’alors), on apprenait qu’un autre proche de Hollande, « ami de 30 ans », est mouillé dans une affaire d’argent planqué à l’étranger. Et là encore, c’est un gros poisson ; là encore aussi, un mélange des genres peu ragoûtant !

Lire la suite...

 

CHOC de COMPÉTITIVITÉ …..de GAUCHE ?

Depuis 6 mois et l’arrivée des Socialistes au pouvoir, l’UMP, occupée à sa guerre de succession, s’est faite doublée, comme adversaire du gouvernement par tout ce que le patronat compte d’organisations, de ‘think-tanks’, voire même d’initiatives pseudo-spontanées . De démarches volatiles (au double sens du terme : rappelez-vous les « Geonspi », groupuscule disparu aussi vite qu’il était apparu, une fois, c’est vrai, qu’il eut obtenu satisfaction) en martelage du MEDEF, l’on n'entend plus qu’un mot en ce moment : « COMPÉTITIVITÉ » remis au goût du jour par Mme Parisot.

Lire la suite...

 

EXPLICATION de VOTE (2)

T_l__5.jpg Rebellote ! Les "Cocos" ont encore voté NON, .....contre le budget du Gouvernement socialiste, cette fois sous les dorures de la Haute-Assemblée : . ils font décidemment tout pour faire capoter "le changement (qui) est (pour) maintenant" ! C'est ce que l'on peut tirer comme conclusion du traitement de l'information par les médias qui, bien sûr, ne se sont pas empressés de tendre un micro à un sénateur communiste.

logo_S_nat.gif

Donc, rattrapons ici cet 'oubli' en donnant la parole à Eric Bocquet , porte-parole du groupe Communiste et Républicains au Sénat, et auteur d'un rapport sur l'évasion fiscale Bocquet_E.1.jpg

Lire la suite...

 

QUESTIONS au Président HOLLANDE (2)

Hollande_2012_-__lu_2.jpg

En juillet, il fallait « donner du temps au temps », plutôt au gouvernement, afin d’engager les réformes nécessaires à la sortie de crise. Les « Cent Jours » n’ont guère amené leur lot de mesures phares, même symboliques, puisque le « tournant de la rigueur » s’est produit au bout de deux mois. Désormais, ce sont ces six mois de gouvernement de la gauche socialiste et écologiste qui ne laissent pas d’interroger, non pas tant sur la volonté politique d’engager des réformes que sur la direction à prendre : à Gauche ou à Droite !?

Lire la suite...

 

Qui sont les Pigeons ?

Geonpis.jpg

Ou, pour parler plus ‘in’ : « C’est qui les Jonpis ? » ou plutôt les dindons de la farce ? Il a suffi qu’une poignée de patrons anonymes, dénommés « Les Geonpis », diffuse des messages incendiaires sur le Net contre la réforme fiscale du gouvernement pour que le reste du patronat, MEDEF en tête, et l’UMP (inénarrable Copé !) crient « haro » sur le gouvernement, le sommant de retirer ce texte de partageux ! Et que croyez-vous que fit Ayrault ? Sans coup férir, il leur donna raison : quel Buzz !

Lire la suite...

 

QUESTIONS au Président HOLLANDE (1)

Hollande_2012_-__lu_2.jpg

Finalement, c’est le cœur gros que je me résous à poursuivre mes interviews imaginaires du candidat devenu Président, d’où le changement d’intitulé. Voulant être « normal » (sic !), il donne l’impression que le costume de Président ne lui sied pas. Cela ne me gêne en rien : mieux vaut un Président discret mais efficace qu'un gesticulateur dont on a vu pendant 5 ans les effets de manche et le bling-bling, sans parler de ses propos de charretier ! Oui mais voilà, voulant « donner du temps au temps », son gouvernement n’a pas encore vraiment enclenché la marche avant du train de la Gauche , censée s’engager sur la voie du « Changement, (c’est maintenant) »

Lire la suite...

 

ECOLE GRATUITE (& LAÏQUE) ?

_cole_RM.jpg

En cette rentrée 2012, qu’en est-il vraiment de ce symbole de notre socle républicain et en même temps principe constitutionnel, lorsque la Confédération Syndicale des Familles estime que, pour ce mois de septembre, la part des dépenses scolaires représente 36% du budget d’une famille avec deux enfants ? S’il est admis par tous ( ??) que cela doit être ainsi, et qu’ouvertement, pas même la Droite n’a jamais remis en cause ce principe, il faut bien avouer la réalité est loin de correspondre au vœu de Robespierre !

Lire la suite...

 

Du Passé, Faisons Table Rose ?

Etat_-_1.jpg Allez, commençons par un jeu de mot pour rappeler la victoire du PS : mais il est évident qu' il y a longtemps que les socialistes ne chantent plus L'Internationale et ne se réclament plus de la révolution universelle des travailleurs. Désormais ils ont tous les pouvoirs en main, tous les rouages de l`Etat : le Président de la République, le gouvernement, les deux chambres du Parlement, la quasi-totalité des Régions, la grande majorité des Départements ainsi que celle des grandes villes, sans compter tous les organismes para-étatiques, agences, comités, conseils et autres (hautes) autorités dont les membres sont nommés par une ou plusieurs des institutions ci-dessus ! Question : que vont-ils faire de tout ce Pouvoir ?

Lire la suite...

 

La Cour des (bons) Comptes ?

Cour_des_Comptes_1.jpg Que demander à des énarques autre chose que des conseils de bonne gestion ? Qu’attendre donc de la Cour en dehors de recommandations afin de réduire les dépenses publiques ? Pourtant elle oublie de préciser que, même si les dépenses publiques augmentent dans l’absolu, elles n’entament pas davantage la richesse nationale puisque leur pourcentage reste stable par rapport au PIB, aux alentours de 52%.

Tout le monde, j’entends, les médias, la Droite et, malheureusement, le PS aussi, a repris le leitmotiv, déjà entonné durant les campagnes électorales, et n’a lu que ce qu’il voulait voir. On trouve toujours ce que l’on cherche, à savoir des arguments pour toujours plus de rigueur.

Lire la suite...

 

REVOLUTION COPERNICIENNE - 1° phase (1)

r_volution_copernic_2.jpg Mon prof de philo de terminale disait que la seule révolution à laquelle il croyait, c'était celle de la terre autour du soleil. Pour reprendre la même image mais en affirmant que je crois à la révolution sur terre (et loin du soleil), j'entends montrer à quelques jours du 1° tour de la Présidentielle que le programme de J-L. Mélenchon et du Front de Gauche est la seule alternative crédible et progressiste pour sortir de la crise.



Pourtant, iconoclastes, les propositions du Front de Gauche? Sûrement ! Irréalistes, çà dépend ! Financièrement envisageables, certes oui ! Politiquement acceptables, « mais c’est bien sûr » ! Dans cette première partie (la seconde vous sera livrée pour les Législatives), je vous présente les propositions qui constituent le « minimum syndical » d’un gouvernement de Gauche, plus d’une n’étant que la remise en place de droits abolis ou réduits par la Droite, au niveau social ou économique ; d’autres étant la suppression et l’abrogation de mesures & de textes, appelés ’réformes’ par la Droite, qui ont ouvert la porte à la marchandisation des services publics ou favorisé les hauts revenus et soutenu la spéculation

Lire la suite...

 

BILAN de SARKOZY : « 5 ans, çà suffit » !

sarko_1.jpg « Je serai le président du pouvoir d’achat » : il avait raison, bien qu’il n’ait pas expliqué dans quel sens irait la courbe. Aujourd’hui, l’on peut vraiment affirmer qu’ il a été le président de la baisse du pouvoir d’achat

Et ce n’est pas vouloir faire preuve d’acharnement que de simplement dresser la liste, n’ayons pas peur du mot, des méfaits du sarkozysme ! Qu’il s’agisse de s’en prendre aux conquêtes sociales, de faire payer aux plus modestes et aux classes moyennes toujours plus pour des services publics vendus à l’encan, d’offrir cadeau sur cadeau aux possédants et aux plus riches, le mandat de Nicolas I°, tsar de la France éternelle, aura constitué un véritable recul de société, un retour en arrière de plusieurs décennies : en ce sens, Sarkozy, loin de tout modernisme, est bien un « réactionnaire »

Lire la suite...

 

« Comment peut-on être…..pour Bayrou ? »

bayrou_2.jpg L’on ne peut que pasticher cette sentence des Lettres Persanes de Montesquieu, lorsque l’on considère la stratégie du Modem et de son ‘leader’ et surtout lorsque l’on examine ses propositions. Comment quelqu’un, qui ne représente que lui-même, dont les amis changent allègrement de casquettes ou de vestes en fonction des circonstances ou des opportunités (notamment celles d’être élu), peut-il tromper son monde avec maestria ? Réponse : en en disant le moins possible de son programme et en taisant ses votes et ceux du MoDem dans les assemblées où ils siègent (Assemblée Nationale, Parlement européen et assemblées locales) ! Arnaque_1.jpg

Lire la suite...

 

Silence radio sur l'Islande

Islande_1.jpg Quel silence assourdissant ! Cette île de l’extrême Nord de l’Europe est plus connue pour ses volcans, ses geysers et ses treks que pour ses frasques politiques. Et pourtant ………. Toute une révolution pacifique y a été conduite contre le pouvoir politique et les banques privées qui avaient provoqué la crise. De quoi donner des idées aux autres peuples européens !

Lire la suite...

 

QUESTIONS à François HOLLANDE (5)

EXCLUSIVE. Francois Hollande interviewed on RTL Radio Station in Paris François Hollande, alternativement, bat le chaud et le froid : à force, son programme risque d’être tiède ! . Début février, il voulait rassurer la City. En fin de mois, il donne dans la surenchère ‘gauchiste’ avec sa proposition de surtaxer les hauts revenus, rien de moins !

Ses autres annonces sont à l’avenant : c’est déjà un début, sauf que cela manque singulièrement d’ambition et d’ampleur. La preuve…..

Lire la suite...

 

SALE COPIEUR !

girouette_2.jpg

Depuis quelques semaines, la classe politique ainsi que les "experts" et les journalistes, redécouvrent, sinon les vertus, du moins le rôle de l’économie et du social comme moteur des sociétés ( "Marx est mort, vive Marx !" )

Finies les envolées politico-lyriques ou les phrases creuses (« il faut redonner du sens à…….. », « la France doit conserver son rang… ») ? Finis les discours technocratiques ou les leçons de gestion comptable ? Pas tout à fait encore, mais, échéances électorales oblige, l’idée fait son chemin de remettre l’économie, qui marchait sur la tête, sur ses deux pieds, voire trois : recettes, investissements et contrôle publics.Sentant le vent des inquiétudes des électeurs, la Droite n’hésite pas à tourner casaque, à endosser les habits du socialement correct, bref à retourner sa veste (comme chantait Jacques Dutronc dans « L’Opportuniste »).

Sarko_Napo_2.jpgMais le champion toutes catégories de l’exercice est bel et bien le Président-candidat Sarkozy : sauf qu’il pique au PCF et au Front de Gauche des idées qu’ils défendent depuis des lustres et auxquels le mini-Président restait sourd jusqu’ici !

Lire la suite...

 

Contre le discours dominant sur la dette publique

Cinq intellectuels, dont 2 économistes d’ATTAC, viennent de publier une tribune dans Le Monde . Ils y dénoncent les « experts et éditorialistes (qui) devisent sur la France qui, comme les autres pays dépensiers, "vit depuis plus de trente ans à crédit" ».

Comme moi, ils ne croient pas que « l'enjeu pour la Gauche serait seulement de "donner du sens à la rigueur" en attendant de "relancer la croissance" ». Extraits…….

Lire la suite...

- page 1 de 2