Col_re_-_vache_enrag_e.jpg Il fallait bien que cela arrivât ! Même si l'on pouvait ne pas l'espérer, à savoir le retour de la « peste brune », ce raz-de-marée électoral en faveur du FN ! À nouveau, les sondages ont minoré son score. Est-ce à dire que pour leurs électeurs, voter pour les Le Pen reste encore une maladie honteuse ? Sans doute pas, tant cet électorat est désormais structuré dans toutes les couches de la société, d’autant que sans militants locaux, sans propagande spécifique, le FN atteint des scores que nous-mêmes, au PCF, atteignions alors que nous étions ancrés dans la population au plus près de ses préoccupations, dans les quartiers ou les usines. Aujourd’hui, le vote FN est, fortement, un vote de repli sur soi, volontaire ou non, parce que, tant dans l’habitat qu’au travail, les solidarités populaires & citoyennes ont été brisées. En cause, fondamentalement, les politiques libérales menées depuis 30 ans. C’est donc aussi un vote de désespérance !