VIVRE SAVIGNY-LE-TEMPLE (77) - Le blog d'Alain Briard

Mot clé - Décentralisation

Fil des billets

L'AFFRONT (national) ! ! !

Col_re_-_vache_enrag_e.jpg Il fallait bien que cela arrivât ! Même si l'on pouvait ne pas l'espérer, à savoir le retour de la « peste brune », ce raz-de-marée électoral en faveur du FN ! À nouveau, les sondages ont minoré son score. Est-ce à dire que pour leurs électeurs, voter pour les Le Pen reste encore une maladie honteuse ? Sans doute pas, tant cet électorat est désormais structuré dans toutes les couches de la société, d’autant que sans militants locaux, sans propagande spécifique, le FN atteint des scores que nous-mêmes, au PCF, atteignions alors que nous étions ancrés dans la population au plus près de ses préoccupations, dans les quartiers ou les usines. Aujourd’hui, le vote FN est, fortement, un vote de repli sur soi, volontaire ou non, parce que, tant dans l’habitat qu’au travail, les solidarités populaires & citoyennes ont été brisées. En cause, fondamentalement, les politiques libérales menées depuis 30 ans. C’est donc aussi un vote de désespérance !

Lire la suite...

 

"Schéma Régional de Coopération intercommunale" : ké za ko ?

S_nart.1.jpg Alors que pour la 1ère fois, lors des Municipales de l’an dernier, les élus intercommunaux étaient désignés au suffrage universel, le Gouvernement faisait voter par sa majorité soutenue par la Droite la loi dite MAPTAM, texte créant les métropoles dont celle du Grand Paris. De plus, dès août 2014, par un véritable ‘oukaze’, le Préfet de Région imposait la création de super-agglomérations par le regroupement d’intercommunalités de Grande Couronne. Ainsi, Sénart se retrouvait marié avec 5 autres communautés, toutes en Essonne, de Tigery jusqu’à Arpajon, en incluant Corbeil & Evry.

Retour sur un scénario écrit d’avance depuis l’Elysée & Matignon (mais qui n’apparaissait nullement dans le programme de « Moi, Président … » !)

Lire la suite...

 

BARRE à DROITE ? ou le BILAN des élections départementales

CM_3.jpgComment analyser ces élections, surtout le second tour, et quelles leçoins en tirer, notamment quand on s'appelle HOLLANDE François & VALLS Manuel ? Que dire après ce scrutin que, davantage qu'une victoire de la Droite, il s'agit avant tout d'une déculottée pour le PS, mais non pas tant d'une défaite de ses élus locaux et de ses militants de terrain que d'un camouflet pour la « troïka française » Hollande-Valls-Macron.

En effet, les Conseils généraux socialistes, dans lesquels de nombreux élus PCF/Front de Gauche participaient aux affaires (ainsi dans le 77), n'ont pas à rougir de leurs bilans, quand on connaît la situation dans laquelle certains départements (là aussi le 77) ont été trouvés il y dix ou quinze ans !

Lire la suite...

 

Ces Milliards qui nous asphyxient !

Çà y est ! Les différents ministres du Budget socialistes y sont enfin parvenus ! À force de tailler à la serpe dans les ressources des collectivités territoriales, ils ont fini par jouer à l’ « effet de ciseau » : si les budgets des départements et des communes ont pu, jusqu’à l’an passé, être équilibrés sans trop de souci, cette année plusieurs d’entre eux et elles vont devoir réduire leurs services quand ce n’est pas carrément en supprimer.

De fait, on ne peut pas soutenir les collectivités qui assurent désormais la plus grande part des services publics (c’est cela l’Etat libéral !) lorsque l’on a fait le choix de favoriser « le GRand KÂpitÂl » comme disait Georges Marchais !

Lire la suite...

 

'Réforme' territoriale : Quelle réforme ?

Alors que les frasques de Nabilla & le déjeuner entre Fillion & Jouyet occupent les médias en nous faisant oublier, tel « l’opium du peuple » (Marx), les vraies questions (chômage, pouvoir d’achat, santé, éducation, logement,…) , le gouvernement poursuit son œuvre de destruction massive de ce qui fait l’originalité française en matière institutionnelle & de démocratie. Dernière ‘réforme’ en date, l’architecture territoriale : si l’on n’entend plus guère parler des Régions et peu des métropoles, l’actualité est aux regroupements de communes et leurs intercommunalités (pour nous, le SAN & ses huit communes).

Lire la suite...

 

La Hollandie, l’autre Pays ... des Régions

Hollande_attend_1.jpg Je ne sache pas que la Hollandie, après s’être présentée comme une posture (« Moi Président, ….), s’être incarnée comme une nouvelle idéologie politique (l’ultralibéralisme de Gauche), avoir symbolisé une nouvelle époque de l’histoire de France (le retour de l’Ancien Régime), avoir inauguré un nouveau mode de dialogue social (« Oui Patron(s) »), était appelée à devenir un nouveau pays ! Parce que, et c’est pour bientôt, notre Président va accoucher d’un nouveau bébé : la France des Régions, « machin » (comme disait De Gaulle en parlant de l’Europe) né de son « cerveau d’amour » (comme on disait de celui de Staline) mais qui ne faisait même pas partie des « 60 mesures » du candidat Hollande François !

Lire la suite...

 

Le PCF aux Municipales : re-CHICHE !

CM_1.jpg Dans l’article précédent, nous avions approché la question des Municipales sous l’angle sénartais (complété par la diffusion d’un tract de notre section) qui brossait le tableau de la situation politique & sociale nationale tout en présentant l’état d’esprit avec lequel le PCF avait engagé des négociations avec le PS en vue de ces Municipales, n’abordant pas la contradiction que d’aucuns, y compris dans nos rangs, n’ont pas manqué de soulever : « Comment pouvez-vous être en désaccord avec le PS au niveau national & vous allier avec lui pour les Municipales ? » , voire même, plus sévères : « Comment vous, les Communistes, pouvez-vous accepter de travailler localement avec ceux qui soutiennent la politique anti-sociale de Hollande ? »

Réponse ci-dessous, à 2 jours du scrutin !

Lire la suite...

 

Le PCF & les Municipales : CHICHE !

CM_5.jpgSans arrière-pensée , ni regret, le PCF s'est engagé dans la bataille des Municipales. Qu'ils fassent le choix de listes d'union avec le PS ou de listes autonomes Front de Gauche, les communistes sont animés par le même objectif : mettre tout en oeuvre pour constituer le plus large rassemblement face à la Droite. A Sénart, les négociations ont abouti le plus souvent à des accords, et c'est le cas à Savigny-le-Temple.

Lire la suite...

 

SENART : où en est-on ?

CM_1.jpg

A quelques mois des Municipales, il était temps de faire le point sur la Ville Nouvelle et l'occasion nous est fournie à la fois par les "40 ans de Sénart" & par le Contrat de Développement Territorial (CDT) , ce dernier ayant fait l'objet d'un débat au Conseil municipal, le 13 décembre dernier. Quel est l'enjeu de ce CDT ? Face au monstre administratif & politique, et au gouffre financier que sera la Métropole de Paris, quel devra être le développement de Sénart en termes d'emploi, de logement, de transport, secteurs en cruels manques sur notre bassin de vie. JP Huchon, Président du Conseil régional, reconnaissait il y a peu, qu'il faut rééquilibrer la Région Île-de-France en faveur des départements défavorisés : 93, 77 et 95

Voici le texte de mon intervention au nom du groupe PCF

Lire la suite...

 

Communiqué de presse du groupe Front de Gauche du Conseil général 77

"Les élus du groupe Gauche Républicaine et Communiste continuent de s’inquiéter de l’insuffisance des mesures engagées et des conditions dans lesquelles le budget pour 2014 du Conseil Général se prépare".

"Le dernier trimestre 2013 est marqué par une forte hausse des Allocations Individuelles de Solidarité pour le handicap, les personnes âgées ou le RSA. Cette hausse révèle la progression du nombre d’hommes et de femmes qui, sur le territoire seine-et-marnais, dépendent de ces allocations pour vivre. A cela s’ajoute un nombre tout aussi croissant et inquiétant de travailleurs et de travailleuses confrontés quotidiennement à de graves difficultés économiques" (...)

"Malgré tout, le gouvernement reconduit (l)es politiques (d'austérité). La loi de finances pour l’année 2014 prévoit une réduction de 1,5 milliard d’euros aux collectivités locales. Pour le département de Seine-et-Marne, l’impact pour 2014 est évalué à environ 4 millions d’euros". (...)

Le risque est donc grand "de voir disparaitre des pans entiers de service public, d’affaiblir l’autonomie des collectivités locales et donc la démocratie".

"Le Département est l’une des collectivités qui accompagne les populations pour traverser cette période. Il est la collectivité chef de file de la solidarité. Et le Conseil général de Seine-et-Marne a volontairement mis cette valeur au coeur de sa politique. La majorité départementale (PS/PCF ndlr) s’est construite autour de ces valeurs de solidarité : le logement social, la prévention spécialisée, la téléassistance, l’enfance et la jeunesse, le sport pour tous"... "Plus que jamais la population seine-et-marnaise a besoin de ces politiques".

"La majorité du Conseil général de Seine-et-Marne dénonçait hier le refus du gouvernement Sarkozy–Fillon d’honorer sa dette envers les collectivités territoriales. Ce qui ne pouvait être admis hier ne peut l’être aujourd’hui". (...) "Or on sait que pour la Seine-et-Marne à elle toute seule ce sont 100 millions d’euros qui manquent cette année pour compenser ces allocations" (...)

"Pourtant des richesses continuent de s’accroitre sans être mobilisées" :

  • "Les 500 plus grandes fortunes françaises détiennent 267 milliards €".
  • "Les prévisions de profits des groupes du CAC 40 sont estimées à plus de 80 milliards d’euros pour 2013, dont la moitié est accaparée par les dividendes des actionnaires"

"Sans parler de la fraude et de l’évasion fiscale nationale et internationale qui font perdre à notre pays 60 à 80 milliards d’euros chaque année (...) Un dixième de ces richesses suffirait à rembourser la dette d’une année de l’Etat envers tous les départements". (...)

C'est la raison pour laquelle ''"les élus du Groupe Gauche Républicaine et Communiste appellent les Seine-et-Marnais à venir s’exprimer lors des réunions publiques organisées dans le cadre de la préparation du budget du Département".''

Cela tombe bien, l'une d'entre elles est prévue sur Sénart, le 3 décembre au SAN (Hôtel de la Communauté, derrière le Carré Sénart)

 

(D')accord ou pas d'accord pour les Municipales de 2014 ?

CM_1.jpg

L’Humanité titrait il y a peu, en évoquant l’état d’esprit & les principes qui guident les communistes concernant les élections municipales de mars 2014 : "démarche nationale, stratégies locales" . Qu'ils fassent le choix de listes d'union avec le PS ou de listes Front de Gauche, les communistes sont en effet mus par le même objectif : mettre tout en œuvre afin de constituer le plus large rassemblement à Gauche, avec ou sans le PS, ce dernier, soit parce qu’il se trouve en position hégémonique, soit parce qu’il considère qu’il incarne la Gauche à lui seul, n’hésitant pas à se passer de toute démarche à l’égard d’éventuels partenaires, voire à chercher des alliances ....au Centre (avec le MoDem à Clermont-Ferrand)

Lire la suite...

 

QUESTIONS au Président HOLLANDE (2)

Hollande_2012_-__lu_2.jpg

En juillet, il fallait « donner du temps au temps », plutôt au gouvernement, afin d’engager les réformes nécessaires à la sortie de crise. Les « Cent Jours » n’ont guère amené leur lot de mesures phares, même symboliques, puisque le « tournant de la rigueur » s’est produit au bout de deux mois. Désormais, ce sont ces six mois de gouvernement de la gauche socialiste et écologiste qui ne laissent pas d’interroger, non pas tant sur la volonté politique d’engager des réformes que sur la direction à prendre : à Gauche ou à Droite !?

Lire la suite...

 

LES COLLECTIVITES à la CASSE TERRITORIALE

Sarkozy entend maîtriser tous les pouvoirs. Il détient déjà l'exécutif (gouvernement et ministères dociles), le législatif (le Parlement godillot), les médias (TV et radios publiques aux ordres ; TV, radios et presse privées de ses amis Dassault, Bolloré, Bouygues et Lagardère) Là où il maîtrise moins, voire peu, ce sont les collectivités territoriales, qui constituent un îlot de résistance à sa politique

Lire la suite...

 

CANTONALES : L’Enjeu Seine-et-Marnais .....et au-delà

Non, les élections cantonales ne servent pas à désigner le cantonnier ! Simple trait d’humour ? Pas si sûr, car, dans la ferveur médiatique d’ « Objectif 2012 », et ce ne sont pas les derniers sondages en faveur de Marine qui vont l’éteindre, les élections cantonales du 20 mars, demain !, passent complètement inaperçues. D’autant que nombre de nos concitoyens ignorent la réalité de l’action et des compétences du « Département », autrement dit, le Conseil général de Seine-et-Marne. Aussi petite piqûre de rappel à la veille du scrutin.

Lire la suite...

 

Dîtes AMA ou Attaques à Mains Armées

Quand la recrudescence des délits en tout genre intervient dans une ville de 30.000 habitants & dotée d’un commissariat « ouvert aux heures de bureau », on se demande : « Que fait la police ? » . En particulier, les braquages, qui ont visé en priorité les bureaux de La Poste (plusieurs fois en 2010) & dans les derniers jours de décembre, la pizzeria Domino’s Pizza du Centre-Ville & la Librairie de Plessis-la-Forêt.

Lire la suite...

 

GRAND PARIS : Cheval de Troie du Gouvernement au coeur de la Région

La Société du Grand-Paris est chargée, sous la tutelle d’un ministre, de mettre en œuvre les préceptes du sarkozisme selon le double credo : libéralisme privilégiant les entreprises privées & bradant les services publics, et nouvelle forme de dirigisme, sacrifiant la décentralisation par la remise en cause du schéma d’aménagement de la Région. Alors, projet de l'UMP contre projet du PS ?

Lire la suite...

 

Nos Propositions pour l'ÎLE-de-FRANCE et pour la SEINE-&-MARNE (2)

L'enjeu fondamental de ce scrutin se situe entre le projet de la Droite, plus ségrégatif que jamais & le projet solidaire que Nous portons, car l'Île-de-France est la Région la plus riche, mais c'est aussi la plus inégalitaire !

Lire la suite...

 

REFORME TERRITORIALE : HALTE au SCANDALE !

En s'en prenant aux institutions locales & en supprimant la Taxe professionnelle, Sarkozy veut détruire la démocrarie locale & étouffer les villes, départements & régions !

Lire la suite...