VIVRE SAVIGNY-LE-TEMPLE (77) - Le blog d'Alain Briard

Mot clé - Crise

Fil des billets

L'AFFRONT (national) ! ! !

Col_re_-_vache_enrag_e.jpg Il fallait bien que cela arrivât ! Même si l'on pouvait ne pas l'espérer, à savoir le retour de la « peste brune », ce raz-de-marée électoral en faveur du FN ! À nouveau, les sondages ont minoré son score. Est-ce à dire que pour leurs électeurs, voter pour les Le Pen reste encore une maladie honteuse ? Sans doute pas, tant cet électorat est désormais structuré dans toutes les couches de la société, d’autant que sans militants locaux, sans propagande spécifique, le FN atteint des scores que nous-mêmes, au PCF, atteignions alors que nous étions ancrés dans la population au plus près de ses préoccupations, dans les quartiers ou les usines. Aujourd’hui, le vote FN est, fortement, un vote de repli sur soi, volontaire ou non, parce que, tant dans l’habitat qu’au travail, les solidarités populaires & citoyennes ont été brisées. En cause, fondamentalement, les politiques libérales menées depuis 30 ans. C’est donc aussi un vote de désespérance !

Lire la suite...

 

C’est quoi ta couleur préférée : Rose, Rouge ou Vert ?

Non, ce n'est pas une question de cour de récré, c'est sérieux, cette question sur les préférences ... politiques car il s'agit bien de cela ! C'est de la politique, certes politicienne, puisque voilà t'y pas que des élus d'Europe-Ecologie/Les Verts parlent d'accords, d'élections, .... et comme ils se positionnent par rapport au Front de Gauche et au PCF, je ne pouvais pas ne pas manquer l'occasion de rebondir sur leurs charmants propos. Pour une fois que l'on parle de nous dans les médias ..., même par Verts interposés ... ! La question à laquelle ils apportent une réponse, négative cela va de soi, avant même de l’avoir posée, est de savoir s’il faut faire alliance avec les Cocos pour les élections régionales de décembre.

Lire la suite...

 

ET DE TROIS !!!!

Tsipras.Victoire.20Sept.2.jpgTsipras a encore gagné ! Après sa victoire de janvier et le succès du « OXI » (« NON ») au référendum de juillet, il se trouve confirmé dans son poste de dirigeant pour engager les réformes dont la Grèce a besoin pour sortir du carcan libéral que veulent lui imposer la troïka et les dirigeants européens.Mais l’on est loin du triomphe en forme de diktat des mêmes le 18 juillet quand ils ont obligé le leader de Syriza à signer le plan « d’aide » : ici, point de coup de force d’institutions non élues et de dirigeants devenus illégitimes dans leur propre pays pour avoir trahi le mandat qui leur était donné ; non, à nouveau en Grèce, c’est la démocratie, mieux, le libre choix du peuple qui s’est exprimé ! Il va falloir en tenir compte !

Lire la suite...

 

JE SUIS TZIPRAS !!!

Tsipras.1.jpg Ils ont fini par l’abattre ! Ils ? Les vautours de la Troïka, les rapaces de la Finance & les serpents qui dirigent nos chères « démocraties » ! Dans son bras de fer qui l’opposait aux institutions européennes et à l’intransigeance allemande, Alexis Tsipras a dû rendre les armes et démissionner, en même temps que son parti, Syriza, s’entredéchire. Si la messe reste loin d’être dite pour les forces qui s’opposent à l’austérité, c’est bien une victoire pour le camp libéral, à la Pyrrhus certes, mais cette victoire a un goût de rance car comment voir autrement que comme une attaque contre la démocratie le coup de force de Juillet contre un premier ministre démocratiquement élu, contre un Parlement issu des urnes et contre un peuple qui s’est prononcé à deux reprises, aux législatives de janvier & lors du référendum de juillet, pour une autre politique ?

Lire la suite...

 

Jeremy CORBYN : et de Trois ! ... ?

Corbyn.1.jpgUn vent d’espoir souffle à nouveau sur le Royaume-Uni. Le 10 septembre, aura lieu l’élection à la tête du parti travailliste, le Labour Party, en fait rebaptisé le « New Labour » depuis sa dérive libérale . Et le favori est un certain Jeremy Corbin, député dans la banlieue de Londres, figure de l’aile gauche d’un parti aujourd’hui très ... à Droite ! Ses meetings sont suivis avec enthousiasme par ceux qui le soutiennent. Mais aussi, avec davantage d'angoisse, par ses adversaires, de Droite ... mais également au sein du Labour. Son crime ? Il se positionne clairement contre l’austérité !!

Lire la suite...

 

Le nouvel âge européen ... (encore la Grèce , désolé !)

LeHyaric.4.jpgPatrick Le Hyaric, directeur de L'Humanité & député européen est à la pointe du soutien à Alexis Tsipras dans son juste & légitime combat contre les inadmissibles injonctions de la troïka & des dirigeants européens, Merkel & Hollande en tête. Si je ne partage pas tous les attendus du texte de mon camarade (notamment sur le «  projet européen » & la « construction européenne »), son article résume avec justesse et pertinence la situation à laquelle est confrontée la Grèce et son Premier ministre, Alexis Tsipras, lequel doit pouvoir compter sur la solidarité des démocrates (les vrais) & des progressistes européens.

Lire la suite...

 

GRÈCE  : OFFENSIVE contre la DÉMOCRATIE !

Pour autant, les Grecs ne se résignent pas. Ils continuent de dire «OXI» (« NON ») à l'accord : pour preuve, les milliers de manifestants qui se sont regroupés dans le centre d'Athènes & sur la Place Syntagma pour demander le rejet de l'accord conclu lundi à Bruxelles. Les parlementaires grecs, suprême affront, ont dû se prononcer sur l'accord conclu entre le gouvernement et les créanciers. Alexis Tsipras, le couteau sous la gorge, a mis sa démission dans la balance. C'est pourquoi la présidente du parlement grec, Zoé Constantopoulou, représentante de l'aile gauche de Syriza, a demandé aux députés de rejeter ce nouveau plan d'austérité exigé par les dirigeants européens en échange d'un troisième 'plan d'aide' à la Grèce. « (...), je pense que le devoir du parlement est de ne pas laisser le chantage se concrétiser »,

Lire la suite...

 

La DEMOCRATIE GRECQUE ......!! ou ????

Gr_ce.R_f.NON.2.jpg La victoire est sans appel: avec quasiment 62% de NON à l'austérité, contre 33% de OUI (eh oui, il y en a qui sont pour !), les Grecs ont tranché. Et pas seulement les partisans de Syriza qui avait remporté les élections de janvier 2015 avec (seulement !) 36% des voies : en Grèce comme ailleurs en Europe, le ton monte pour s'opposer à la même politique qui est en train de gagner toute l'Europe au nom, au choix, de la baisse des déficits publics, du réalisme économique ou de la liberté d'entreprendre ...

Lire la suite...

 

NOUS SOMMES TOUS GRECS !

Tsipras.5_dessin_.jpgAlors que depuis son élection, Alexis Tsipras s’emploie à mettre en œuvre le programme pour lequel il a été élu, les autorités européennes s’évertuent à poursuivre leur politique d’injonctions qui a ravagé l’économie et plongé la population dans un état de grande pauvreté. Pour parvenir à un accord avec les autorités européennes, le gouvernement grec a consenti d’énormes efforts et a déjà remboursé 7 milliards € à ses créanciers, dont les banques françaises & allemandes. Mais pour la BCE, le FMI et la Commission européenne, cela ne suffit pas. Cornaquée par Merkel et applaudie par les autres dirigeants de l'Union, la Troïka est rejointe par l'Eurogroupe pour faire rendre gorge à Tsipras .

Lire la suite...

 

VICTOIRE du VIETNAM RÉUNIFIÉ

Vietnam_-_30_avril_75.1.jpg L’image a fait le tour du monde : il y a 40 ans, les chars de la République du Nord-Vietnam investissaient la cour du palais présidentiel du Sud-Vietnam, mettant ainsi fin à 30 années de guerre coloniale et à la séparation du Vietnam en deux entités. C'est la France du Second Empire qui, à partir de 1859, avait progressivement pris possession du pays, avant que la III° République de Ferry & Gambetta n'achève la conquête en 1887.

Lire la suite...

 

La victoire de SYRIZA (suite) ou Nuages sombres sur la Grèce

Syriza.3.jpgQuatre semaines que Syriza a remporté les élections législatives en Grèce et les loups sont déjà sortis du bois ! Entendez les tenants de la ligne économique austéritaire qui a justement mis la Grèce à genoux, à savoir aussi bien les eurocrates de Bruxelles que plusieurs dirigeants politiques. Et ils ne prennent guère de pincettes pour demander à Alexis Tsipras de ne pas mettre en œuvre le programme pour lequel il a été élu. Au mieux, on le traite d’ « irresponsable », au pire, on lui coupe les vivres : c’est ce que vient de faire la BCE, au mépris du vote des grecs ! Solon doit se retourner dans sa tombe !

Lire la suite...

 

VICTOIRE de SYRIZA : premier succès contre l'Austérité !

Syriza.2.jpg

Les sondages l'avaient prédit, nous l'avons espéré, les Grecs l'ont fait ! En donnant massivement leurs voix à Syriza (plus de 36%), ils ont mis, on le souhaite définitivement, fin au régime de corruption et de partage du pouvoir depuis plus de trente ans, entre la Droite (dénommée « Nouvelle Démocratie » !, l’héritière des colonels, créditée de 26%) et le PS (PASOK) qui s’écroule à 4% (même les communistes du KKE font mieux : 5,5%) !

Lire la suite...

 

LETTRE AU PRÉSIDENT

Hollande___la_Finance___son_amie___dixit_La_Tribune_.jpg Le président, à la faveur du drame de Charlie Hebdo, entend capitaliser sa cote et retrouver la faveur des Français ! Mais n’est pas Giscard qui veut, jouant de l’accordéon avec les éboueurs ; ou Chirac, palpant le cul des vaches ; ou encore Mitterrand, qui « cro(yait) aux forces de l’esprit » ! Quelle mascarade, quelle tristesse plutôt : alors que tous les indicateurs sont dans le rouge, que même au sein de son propre parti, les voix se font plus nombreuses pour un infléchissement de sa politique économique & sociale, le Président François Ier (mais ni roi, ni pape) a montré le vide sidéral de ses ambitions qui se limitent à l’accueil des Jeux Olympiques de 2024.

Lire la suite...

 

La PORTE ouverte ..... au MEDEF

Gattaz.Guignols.1.jpgLa patronat n'a jamais renoncé à remettre en cause les avancées sociales du 20ème siècle : en 2007, Kessler, l’idéologue du MEDEF disait vouloir revenir sur les conquêtes sociales issues du programme du Conseil National de la Résistance. Aujourd’hui, Gattaz, le général en chef, entend enterrer les acquis obtenus en Mai 68. Depuis quelques mois, le patronat, notamment sa branche la plus réactionnaire (entre autres l’UIMM), lance des offensives tous azimuts contre les acquis sociaux : contre les 35h, les jours fériés, l’assurance-chômage, le contrat de travail, …. Mais pour le travail du dimanche et l'extension du travail de nuit, ….

Le problème, c’est que le gouvernement socialiste répond au garde-à-vous ! Quant à l’UMP, bien embarrassée par la politique de Droite du couple Hollande/Valls, elle donne dans la surenchère

Lire la suite...

 

HOLLANDE, l'autre ..... « PRÉSIDENT des RICHES »

Hollande___son_ennemi.jpg « Moi Président » avait dit un jour, il y a longtemps, bien avant d’être au pouvoir, qu’il ne les aimait pas, les riches. Il en avait remis une couche en janvier 2012, lors de son meeting au Bourget en dénonçant « (s)on ennemi, la finance » qui « n’a pas de nom, n’est pas élu » mais qui, finalement, dirige le monde. Et, bêtes que nous sommes, nous l’avons cru ! Car, aujourd’hui, ceux qu’il n’aime pas, ses ennemis désormais, ce sont les pauvres, les « sans-dents » !

Lire la suite...

 

« On ne prête qu’aux Riches (les Banques) » !

BCE_-_immeuble.jpg C’est une dépêche de l’AFP qui nous l’a appris, mais il semble que seuls les Suisses l’aient reprise : ben oui, dès qu’ont parle de banques, nos amis Helvètes lèvent la main ! Ainsi, les banques de la zone Euro pourront emprunter 1000 milliards € à la BCE dans le cadre du nouveau programme annoncé le mois dernier, baptisé TLTRO (sic !), grâce au « Super Mario » qui trône à Francfort, Mario Draghi, le gouverneur de la BCE, ancien de chez Goldman-Sachs, la banque qui a participé à la banqueroute de la Grèce.

Lire la suite...

 

La Hollandie, l’autre Pays ... des Régions

Hollande_attend_1.jpg Je ne sache pas que la Hollandie, après s’être présentée comme une posture (« Moi Président, ….), s’être incarnée comme une nouvelle idéologie politique (l’ultralibéralisme de Gauche), avoir symbolisé une nouvelle époque de l’histoire de France (le retour de l’Ancien Régime), avoir inauguré un nouveau mode de dialogue social (« Oui Patron(s) »), était appelée à devenir un nouveau pays ! Parce que, et c’est pour bientôt, notre Président va accoucher d’un nouveau bébé : la France des Régions, « machin » (comme disait De Gaulle en parlant de l’Europe) né de son « cerveau d’amour » (comme on disait de celui de Staline) mais qui ne faisait même pas partie des « 60 mesures » du candidat Hollande François !

Lire la suite...

 

GATTAZ se SUCRE…avec l’Argent public !

Gattaz.2.jpg « Quand j’entends encore des expressions comme "cadeaux aux patrons", je pense que ces gens-là n’ont pas encore compris » : c’est Pierre Gattaz, patron du MEDEF, qui sortait cette saillie libérale, le 17 juin dernier. Est-ce à dire que « ces gens-là », c’est-à-dire vous, moi, votre voisin, votre collègue, ... ne comprennent rien à l’économie …… ? Ou plutôt que , comme je le subodore, pour eux, pour vous, pour nous, que les informations manquent et que, surtout, « l’on ne nous dit pas tout » ?

Lire la suite...

 

4 Mensonges & 1 Atterrement

Arnaque_1.jpg Comment ne pas être atterré devant une telle mauvaise foi ! Le PS vient de distribuer un tract consternant intitulé « Changeons de majorité pour changer l’Europe ». Quelle plaisanterie si ce qui ressemble à un pamphlet sur papier glacé n’était pas une farce démagogique & mensongère sur les choix européens du Parti socialiste ! Comment le parti au pouvoir peut-il sciemment, en refusant d’assumer sa conception de l’Europe & ses choix économiques & sociaux, manier à ce point le mensonge et les contre-vérités ? Craint-il à ce point la sanction des urnes ? Il est en effet plus aisé de lancer des slogans accrocheurs, voire racoleurs que de proposer une construction nouvelle de l’Europe, une alternative au carcan financier de l’Union qui privilégie la fuite en avant austéritaire en mettant les Etats sous le joug des marchés financiers et des grandes firmes.

Revue de détail du contenu du tract-programme :

Lire la suite...

 

« L’Europe libérale ne protège pas des rapaces de la finance »

Europe.4.jpgSavez-vous qu'il y a des élections dans 3 semaines ......les Européennes du 25 Mai ? Non ? C'est normal, comme pour les législatives en 2012, nulle information officielle, nul reportage, nul débat dans les médias, notamment publics, sur ces élections pourtant d'importance puisque aujourd'hui, quasiment 9 lois sur 10 votées par le Parlement ne sont que la transposition dans le droit français des mesures décidées à Bruxelles ! Et surtout, c'est bien au niveau européen, à la Commission essentiellement, c'est-à-dire par des fonctionnaires, personnages grassement payés, mais non élus, donc non légitimes, que sont prises des mesures aussi graves que la remise en cause des droits sociaux, la marchandisation de la culture & de la santé, ou l'importation des produits agricoles américains OGM !

LeHyaric.1.pngDonc, en avant première, et peut-être en dernière au regard de la diligence avec laquelle France 2, France 3, Arte ou LCP, la 5, font preuve pour promouvoir ce scrutin, je vous livre ci-dessous l'analyse de Patrick Le Hyaric, député européen sortant et tête de liste en Île-de-France pour le Front de Gauche.

Lire la suite...

 

G20 & « mesures impopulaires »

G20.1.jpgC’est étonnant comme l’information ne circule pas à la même vitesse et/ou dans la même direction selon l’angle sous lequel on l’observe. Prenez le G20, réunion des 20 pays les plus riches du monde : en général, l’on glose sur la cravate d’un tel, la santé d’un autre ou la compagne (ou l’absence de cette dame) d’un certain ! Mais sur les vraies décisions qui s’y prennent, Nada !

Eh bien, je suis en mesure de vous dire que le dernier opus de ce cénacle n’a rien à voir avec le nom de l’enseigne dont il est l’homonyme (les magasins G20) : on peut attendre en vain une hausse du pouvoir d’achat car point de rabais, nulle promo, ni « hard discount » !

Lire la suite...

 

« L’Austérité en Europe est une erreur » : !?

PS_-_europ_ennes___aust_rit____erreur__.jpgNon, ce n’est pas la déclaration d’un responsable du PCF, que vous n’auriez pas pu entendre de toute façon, même sur les chaînes de service public (France 2, France 3, la 5, ARTE, LCP), vu la censure dont fait l’objet le PCF. Non, ce n’est pas non plus celle d’un économiste « atterré » ou d’un membre d'ATTAC ! Non, c’est l’accroche d’un tract du PS qui lance sa campagne pour les élections européennes du 25 mai. Et le contenu vaut son pesant de cacahouètes, quand on sait ce qu’ont fait, en se réclamant du socialisme, messieurs Blair en Angleterre, Schröder en Allemagne, Zapatero en Espagne & Papandréou en Grèce et ce que veut nous faire accepter le nouveau couple Hollande-Valls chez nous !

Lire la suite...

 

Le PCF aux Municipales : re-CHICHE !

CM_1.jpg Dans l’article précédent, nous avions approché la question des Municipales sous l’angle sénartais (complété par la diffusion d’un tract de notre section) qui brossait le tableau de la situation politique & sociale nationale tout en présentant l’état d’esprit avec lequel le PCF avait engagé des négociations avec le PS en vue de ces Municipales, n’abordant pas la contradiction que d’aucuns, y compris dans nos rangs, n’ont pas manqué de soulever : « Comment pouvez-vous être en désaccord avec le PS au niveau national & vous allier avec lui pour les Municipales ? » , voire même, plus sévères : « Comment vous, les Communistes, pouvez-vous accepter de travailler localement avec ceux qui soutiennent la politique anti-sociale de Hollande ? »

Réponse ci-dessous, à 2 jours du scrutin !

Lire la suite...

 

Le PCF & les Municipales : CHICHE !

CM_5.jpgSans arrière-pensée , ni regret, le PCF s'est engagé dans la bataille des Municipales. Qu'ils fassent le choix de listes d'union avec le PS ou de listes autonomes Front de Gauche, les communistes sont animés par le même objectif : mettre tout en oeuvre pour constituer le plus large rassemblement face à la Droite. A Sénart, les négociations ont abouti le plus souvent à des accords, et c'est le cas à Savigny-le-Temple.

Lire la suite...

 

HÔPITAL de Melun, Tout fout le Camp...(bis) !

Les membres du Comité de défense de l’hôpital de Melun ainsi que les élus, dont Michel Billout, sénateur communiste, restent mobilisés pour obtenir que l'établissement de la ville-préfecture soit reconstruit et géré comme hôpital de plein exercice entièrement public. Considérés comme des oiseaux de mauvaise augure ou les défenseurs d'un combat d'arrière-garde parce qu'ils sont attachés à un service public de santé de qualité, ils ont aujourd'hui la confirmation que leurs arguments disaient vrais puisque l'aveu vient de l'Etat lui-même !

Lire le communiqué :

Lire la suite...

 

Anniversaire : à Réaction, Réactionnaire & demi, ….

IVG-ultras.reacs.jpg Si l’on écarte les mobilisations patronales du type « Pigeons » & « Bonnets rouges », l’année 2013 a surtout été marquée, à Droite, par la mobilisation des anti-« mariage pour tous », à un tel point que, battant le pavé en continu, Frigide Barjot & ses acolytes sont apparus comme la véritable opposition aux Socialistes, l’UMP, sur le fond, étant d’accord avec la politique conduite par le couple Hollande-Ayrault.

Bis repetita en 2014 : les réactionnaires de tous poils sont de retour et montent de nouveau au créneau sur un thème « sociétal » : après leur refus de voir le mariage étendu aux homosexuels, ils s’en prennent cette fois à un droit conquis de haute lutte par les femmes (grâce aussi au courage politique d’une femme, de Droite, Simone Veil, soutenue en 1975 par la Gauche) : le droit à l’avortement (avec la contraception gagnée quelques années plus tôt), c’est-à-dire le droit pour les femmes de disposer de leur corps, de maîtriser leur sexualité & de décider de leur grossesse. Un fait est acquis aujourd’hui : c’est justement la remise en cause, en ce début de 21ème siècle des « droits acquis », qu’ils l’aient été dans l’entreprise ou dans la société !

Alors, à quand des manifs pour le rétablissement de la peine de mort ou le retour des procès pour sorcellerie ? A quand le retour, sinon de la corvée ou du servage, du moins de la semaine de travail de 50 heures ou du travail des enfants (en France du moins, car au Bengladesh …) ?

Lire la suite...

 

Moratoire sur les Hôpitaux : ENCORE UNE OCCAS' RATÉE (par le PS)

Hopital_-_casse_de_H__pas_silence.jpg

Le Sénat, à majorité de "Gauche", vient de rejeter la proposition de loi déposée par le groupe Communiste, Républicain et Citoyen (CRC) visant à instaurer un moratoire sur les fermetures d’établissements de santé ou leur regroupement. Cette proposition de loi fait suite au constat d’une dégradation de la situation des hôpitaux publics, tant en termes de conditions de travail que d’accueil des patients, elle entendait donc, à la fois mettre fin à l’hémorragie des fermetures de services médicaux, des urgences et de maternités notamment et préserver le service public, garant de l'égalité des territoires et de leurs populations devant l'accès à la santé.

Lire la suite...

 

« LA FIN D'UN DOGME »

Une-Libe-Fin_Dogme.bmp En retard à l’allumage, c’est ainsi que titrait jeudi 21/11 le journal Libération (L’Huma en parlait dès la veille avec sa Une : « L’Aveu »). Quel dogme ? Le pape François vient-il d’annoncer que Marie n’était plus vierge après avoir eu Jésus ? Les Musulmans acceptent-ils que l’on fasse le portrait de Mahomet ? Que nenni, il n’est nullement question de religion ici mais bel & bien d’économie et c’est une sacrée claque pour ceux qui depuis des mois, sinon des années, n’ont que les mots ‘austérité’, ‘rigueur’, ‘réduction des déficits’ et ‘baisse des dépenses publiques’ à la bouche ! En effet, c’est par l’un des plus éminents économistes de la Commission européenne (toutes les politiques économiques préconisées par l'UE sont en effet basées sur ses travaux) qu’arrive le coup bas : il vient de pondre une note qui révèle les conséquences désastreuses des politiques de rigueur dans la zone euro.

Lire la suite...

 

1er Décembre : pour une (vraie) Réforme fiscale

Affiche-NON_TVA__Taxons_K.jpg

Le candidat François Hollande l’avait promise, le Président Hollande François la repousse aux calendes grecques même si le Premier Ministre affirme vouloir l’inscrire dans son agenda. En effet, engager une véritable « révolution copernicienne » de l’impôt (progressivité accrue de l’IRPP, suppression de la hausse de la TVA prévue au 1er janvier, réduction du taux de TVA sur les produits courants, taxation des ‘succédanés’ improductifs du capital) est un gage de justice sociale, voire d’efficacité économique. Sur ce dernier point, il n’est que de songer au crédit impôt compétitivité de 20 milliards accordé au patronat sans aucune condition de résultat en termes d’emploi, de formation et d’investissement productif !

Affiche-1erD_cembre.bmp

GRANDE MARCHE dans PARIS

Le 1er DÉCEMBRE

à 13h30 – de la Place d’Italie vers Bercy



Que François Hollande applique enfin, un tant soit peut, le programme pour lequel il a été élu ! On peut y lire, notamment, « Engager une grande réforme fiscale » (mesures 9 & 14).

En mai dernier, il se vantait d’avoir réalisé en 1 an, en grande partie, ses promesses : j’ai bien cherché, ni l’ANI, ni les cadeaux au patronat, ni le report de l’âge de la retraite n’y figuraient pourtant !

Front de Gauche

Affiche-_R_volution_fiscale.jpg

PCF.foule_et_drapeaux.jpg

 

Communiqué de presse du groupe Front de Gauche du Conseil général 77

"Les élus du groupe Gauche Républicaine et Communiste continuent de s’inquiéter de l’insuffisance des mesures engagées et des conditions dans lesquelles le budget pour 2014 du Conseil Général se prépare".

"Le dernier trimestre 2013 est marqué par une forte hausse des Allocations Individuelles de Solidarité pour le handicap, les personnes âgées ou le RSA. Cette hausse révèle la progression du nombre d’hommes et de femmes qui, sur le territoire seine-et-marnais, dépendent de ces allocations pour vivre. A cela s’ajoute un nombre tout aussi croissant et inquiétant de travailleurs et de travailleuses confrontés quotidiennement à de graves difficultés économiques" (...)

"Malgré tout, le gouvernement reconduit (l)es politiques (d'austérité). La loi de finances pour l’année 2014 prévoit une réduction de 1,5 milliard d’euros aux collectivités locales. Pour le département de Seine-et-Marne, l’impact pour 2014 est évalué à environ 4 millions d’euros". (...)

Le risque est donc grand "de voir disparaitre des pans entiers de service public, d’affaiblir l’autonomie des collectivités locales et donc la démocratie".

"Le Département est l’une des collectivités qui accompagne les populations pour traverser cette période. Il est la collectivité chef de file de la solidarité. Et le Conseil général de Seine-et-Marne a volontairement mis cette valeur au coeur de sa politique. La majorité départementale (PS/PCF ndlr) s’est construite autour de ces valeurs de solidarité : le logement social, la prévention spécialisée, la téléassistance, l’enfance et la jeunesse, le sport pour tous"... "Plus que jamais la population seine-et-marnaise a besoin de ces politiques".

"La majorité du Conseil général de Seine-et-Marne dénonçait hier le refus du gouvernement Sarkozy–Fillon d’honorer sa dette envers les collectivités territoriales. Ce qui ne pouvait être admis hier ne peut l’être aujourd’hui". (...) "Or on sait que pour la Seine-et-Marne à elle toute seule ce sont 100 millions d’euros qui manquent cette année pour compenser ces allocations" (...)

"Pourtant des richesses continuent de s’accroitre sans être mobilisées" :

  • "Les 500 plus grandes fortunes françaises détiennent 267 milliards €".
  • "Les prévisions de profits des groupes du CAC 40 sont estimées à plus de 80 milliards d’euros pour 2013, dont la moitié est accaparée par les dividendes des actionnaires"

"Sans parler de la fraude et de l’évasion fiscale nationale et internationale qui font perdre à notre pays 60 à 80 milliards d’euros chaque année (...) Un dixième de ces richesses suffirait à rembourser la dette d’une année de l’Etat envers tous les départements". (...)

C'est la raison pour laquelle ''"les élus du Groupe Gauche Républicaine et Communiste appellent les Seine-et-Marnais à venir s’exprimer lors des réunions publiques organisées dans le cadre de la préparation du budget du Département".''

Cela tombe bien, l'une d'entre elles est prévue sur Sénart, le 3 décembre au SAN (Hôtel de la Communauté, derrière le Carré Sénart)

- page 1 de 3