VIVRE SAVIGNY-LE-TEMPLE (77) - Le blog d'Alain Briard

Mot clé - 77

Fil des billets

"Schéma Régional de Coopération intercommunale" : ké za ko ?

S_nart.1.jpg Alors que pour la 1ère fois, lors des Municipales de l’an dernier, les élus intercommunaux étaient désignés au suffrage universel, le Gouvernement faisait voter par sa majorité soutenue par la Droite la loi dite MAPTAM, texte créant les métropoles dont celle du Grand Paris. De plus, dès août 2014, par un véritable ‘oukaze’, le Préfet de Région imposait la création de super-agglomérations par le regroupement d’intercommunalités de Grande Couronne. Ainsi, Sénart se retrouvait marié avec 5 autres communautés, toutes en Essonne, de Tigery jusqu’à Arpajon, en incluant Corbeil & Evry.

Retour sur un scénario écrit d’avance depuis l’Elysée & Matignon (mais qui n’apparaissait nullement dans le programme de « Moi, Président … » !)

Lire la suite...

 

BARRE à DROITE ? ou le BILAN des élections départementales

CM_3.jpgComment analyser ces élections, surtout le second tour, et quelles leçoins en tirer, notamment quand on s'appelle HOLLANDE François & VALLS Manuel ? Que dire après ce scrutin que, davantage qu'une victoire de la Droite, il s'agit avant tout d'une déculottée pour le PS, mais non pas tant d'une défaite de ses élus locaux et de ses militants de terrain que d'un camouflet pour la « troïka française » Hollande-Valls-Macron.

En effet, les Conseils généraux socialistes, dans lesquels de nombreux élus PCF/Front de Gauche participaient aux affaires (ainsi dans le 77), n'ont pas à rougir de leurs bilans, quand on connaît la situation dans laquelle certains départements (là aussi le 77) ont été trouvés il y dix ou quinze ans !

Lire la suite...

 

QUESTIONS au Président HOLLANDE (7) :

Hollande_2012_-__lu_1.jpg Voilà, çà y est, cela fait deux ans (et quelques jours) que François Hollande est assis sous les ors de l'Elysée et nous attendons toujours & encore que la Gauche soit au pouvoir ! C'est vrai que nous aurions dû y regarder à deux fois, ce 6 Mai 2012, avant de décider à quel(le) saint(e) nous vouer : Prudence est mère de sûreté ! Bref, voilà 2 ans, j'ai voté pour vous, Monsieur le Président, par discipline républicaine, par discipline de parti et par ma propre discipline (ce que j’appelle « mes principes ») ; et voilà 2 ans que vous trahissez mon vote & ma confiance !

Lire la suite...

 

HÔPITAL de Melun, Tout fout le Camp...(bis) !

Les membres du Comité de défense de l’hôpital de Melun ainsi que les élus, dont Michel Billout, sénateur communiste, restent mobilisés pour obtenir que l'établissement de la ville-préfecture soit reconstruit et géré comme hôpital de plein exercice entièrement public. Considérés comme des oiseaux de mauvaise augure ou les défenseurs d'un combat d'arrière-garde parce qu'ils sont attachés à un service public de santé de qualité, ils ont aujourd'hui la confirmation que leurs arguments disaient vrais puisque l'aveu vient de l'Etat lui-même !

Lire le communiqué :

Lire la suite...

 

SENART : où en est-on ?

CM_1.jpg

A quelques mois des Municipales, il était temps de faire le point sur la Ville Nouvelle et l'occasion nous est fournie à la fois par les "40 ans de Sénart" & par le Contrat de Développement Territorial (CDT) , ce dernier ayant fait l'objet d'un débat au Conseil municipal, le 13 décembre dernier. Quel est l'enjeu de ce CDT ? Face au monstre administratif & politique, et au gouffre financier que sera la Métropole de Paris, quel devra être le développement de Sénart en termes d'emploi, de logement, de transport, secteurs en cruels manques sur notre bassin de vie. JP Huchon, Président du Conseil régional, reconnaissait il y a peu, qu'il faut rééquilibrer la Région Île-de-France en faveur des départements défavorisés : 93, 77 et 95

Voici le texte de mon intervention au nom du groupe PCF

Lire la suite...

 

Communiqué de presse du groupe Front de Gauche du Conseil général 77

"Les élus du groupe Gauche Républicaine et Communiste continuent de s’inquiéter de l’insuffisance des mesures engagées et des conditions dans lesquelles le budget pour 2014 du Conseil Général se prépare".

"Le dernier trimestre 2013 est marqué par une forte hausse des Allocations Individuelles de Solidarité pour le handicap, les personnes âgées ou le RSA. Cette hausse révèle la progression du nombre d’hommes et de femmes qui, sur le territoire seine-et-marnais, dépendent de ces allocations pour vivre. A cela s’ajoute un nombre tout aussi croissant et inquiétant de travailleurs et de travailleuses confrontés quotidiennement à de graves difficultés économiques" (...)

"Malgré tout, le gouvernement reconduit (l)es politiques (d'austérité). La loi de finances pour l’année 2014 prévoit une réduction de 1,5 milliard d’euros aux collectivités locales. Pour le département de Seine-et-Marne, l’impact pour 2014 est évalué à environ 4 millions d’euros". (...)

Le risque est donc grand "de voir disparaitre des pans entiers de service public, d’affaiblir l’autonomie des collectivités locales et donc la démocratie".

"Le Département est l’une des collectivités qui accompagne les populations pour traverser cette période. Il est la collectivité chef de file de la solidarité. Et le Conseil général de Seine-et-Marne a volontairement mis cette valeur au coeur de sa politique. La majorité départementale (PS/PCF ndlr) s’est construite autour de ces valeurs de solidarité : le logement social, la prévention spécialisée, la téléassistance, l’enfance et la jeunesse, le sport pour tous"... "Plus que jamais la population seine-et-marnaise a besoin de ces politiques".

"La majorité du Conseil général de Seine-et-Marne dénonçait hier le refus du gouvernement Sarkozy–Fillon d’honorer sa dette envers les collectivités territoriales. Ce qui ne pouvait être admis hier ne peut l’être aujourd’hui". (...) "Or on sait que pour la Seine-et-Marne à elle toute seule ce sont 100 millions d’euros qui manquent cette année pour compenser ces allocations" (...)

"Pourtant des richesses continuent de s’accroitre sans être mobilisées" :

  • "Les 500 plus grandes fortunes françaises détiennent 267 milliards €".
  • "Les prévisions de profits des groupes du CAC 40 sont estimées à plus de 80 milliards d’euros pour 2013, dont la moitié est accaparée par les dividendes des actionnaires"

"Sans parler de la fraude et de l’évasion fiscale nationale et internationale qui font perdre à notre pays 60 à 80 milliards d’euros chaque année (...) Un dixième de ces richesses suffirait à rembourser la dette d’une année de l’Etat envers tous les départements". (...)

C'est la raison pour laquelle ''"les élus du Groupe Gauche Républicaine et Communiste appellent les Seine-et-Marnais à venir s’exprimer lors des réunions publiques organisées dans le cadre de la préparation du budget du Département".''

Cela tombe bien, l'une d'entre elles est prévue sur Sénart, le 3 décembre au SAN (Hôtel de la Communauté, derrière le Carré Sénart)

 

(D')accord ou pas d'accord pour les Municipales de 2014 ?

CM_1.jpg

L’Humanité titrait il y a peu, en évoquant l’état d’esprit & les principes qui guident les communistes concernant les élections municipales de mars 2014 : "démarche nationale, stratégies locales" . Qu'ils fassent le choix de listes d'union avec le PS ou de listes Front de Gauche, les communistes sont en effet mus par le même objectif : mettre tout en œuvre afin de constituer le plus large rassemblement à Gauche, avec ou sans le PS, ce dernier, soit parce qu’il se trouve en position hégémonique, soit parce qu’il considère qu’il incarne la Gauche à lui seul, n’hésitant pas à se passer de toute démarche à l’égard d’éventuels partenaires, voire à chercher des alliances ....au Centre (avec le MoDem à Clermont-Ferrand)

Lire la suite...

 

HÔPITAL, Tout fout le Camp...!

Hopital_-__j_y_tiens_.bmp

Plus qu'un long discours ou une analyse pointue, voici le témoIgnage d’un cadre hospitalier, membre du Comité de défense de l’hôpital de Melun afin que celui-ci demeure un hôpital de plein exercice entièrement public. Au-delà du cas & du sort de l'établissement de la ville-préfecrture, c'est tout le système hospitalier du Sud de notre département qui est mis en danger !

Lire la suite...

 

Plan de rattrapage pour l'Education

logo_S_nat.gif Michel Billout, Sénateur communiste de notre Département, soucieux, en cette deuxième rentrée sous l'ère de François Hollande, de la situation de l'Ecole en Seine-et-Marne, a interpelé Vincent Peillon, Ministre de l'Education Nationale sur les mesures qu'il entend prendre afin que nous ne soyons plus, en tant que département à la plus forte croissante démographique, notamment en termes de Jeunesse, le parent pauvre de l'Île-de-France, comme nous le sommes déjà en matière d'emploi, de santé et de transport.

Voici le texte de sa question écrite au Ministre

Lire la suite...

 

Cri d'Alerte pour les Hôpitaux de Seine-et-Marne

logo_S_nat.gif Michel Billoux, sénateur communiste de notre département, a interpelé la Ministre des Affaires sociales & de la Santé sur la situation des hôpitaux publics du Sud-Seine-et-Marne, alors que, malgré le changement de gouvernement, c'est la même politique libérale qui s'applique, avec fermetures de lits et de services, et que les cliniques et autres groupes privés se frottent les mains devant la perspective des juteux partenariats public/privé.

Lire la suite...

 

Le SAMEDI 6 Avril : TOUS à Melun !

PCF-FG_2.jpgEn queue de peloton régional, voire national, pour l’espérance de vie à la naissance comme à 60 ans, le nombre de médecins par rapport à la population, sans parler de la désertification médicale, l’absence de réseaux de formation et d'un CHU, le niveau de l'offre publique de soins sur les plans géographique et financier, ………, Sante_-_Hopital_Melun__urgence_Chirur.nuit_77_.jpg

Lire la suite...

 

HÔPITAUX PUBLICS : LA SAIGNÉE

Hopital_-_casse_de_H__pas_silence.jpg Face à la politique qui consistait sous Sarkozy à démanteler le service public de santé, à fermer des hôpitaux de proximité ou à supprimer des services jugés non rentables (Loi HPST), les annonces de la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, sont les bienvenues, d’autant que le rapport Couty devrait aller dans le sens du retour à la notion de service public hospitalier. En attendant, services qui ferment, pénurie de lits et sabrage des budgets continuent d’être le quotidien des praticiens et des usagers. Quant aux projets en suspens, entre la privatisation de l'hôpital de Melun et le cadeau offert par le SAN à un plateau de spécialistes, ils ne vont pas dans le sens d'un meilleur accès aux soins d'une population sénartaise croissante et dont une frange se paupérise !

Lire la suite...

 

GAZ de SCHISTE : NON MERCI !

La Seine-et-Marne va-t-elle devenir un nouvel eldorado ? Sera-t-elle bientôt le Qatar francilien, voire la Sibérie ou l’Alaska française ? Dans le 77, si on n’a pas de pétrole (en tout cas pas beaucoup), on a des gaz…….Mais, ici, point de flatulences des Briards, ni de méthane de nos vaches (il y a longtemps que les Bries de Meaux et de Melun ne voient plus la couleur blanche du lait de nos verts pâturages !). Non, mais des gaz souterrains emprisonnés dans des couches sédimentaires & qui attirent la convoitise des multinationales.

Lire la suite...

 

SANTE en DANGER (2)

Sant__-_D_fense_H_pital.jpgFace aux nouveaux défis de santé publique : « prise en charge globale » des patients, recherche médicale de pointe, addictions, mal-être et psychiatrie, retour de maladies éradiquées (tuberculose),…., les gouvernements de Droite qui se sont succédé depuis 10 ans n’avaient rien trouvé de mieux que de privatiser l’offre de soins. Non pas en augmentant le nombre de médecins généralistes (relèvement du ‘numerus clausus’) ou en favorisant leur installation en libéral, mais en laissant des groupes privés , et qui plus est du BTP ( !) comme Eiffage ou Vinci, gérer des hôpitaux via les fameux PPP (partenariats publics-privés). En l’espèce, le scandale du nouvel hôpital d’Evry ne semble pas avoir refroidi les autorités de santé, au premier rang l’ARS, présidée par l’ancien ministre socialiste, Claude Evin, de renouveler les expériences en Seine-et-Marne.

Sant__-_CHSF_2.png

Lire la suite...

 

ECOLE du 77 en DANGER

Décidément, la Seine-et-Marne est bel et bien un territoire délaissé par les pouvoirs publics. Alors que l’Etat nous demande d’accueillir toujours plus de logements, mais qu’on ne voit point arriver les emplois ; qu’il veut nous faire croire que le 77, ce sera bientôt l’Arabie Saoudite ou le Qatar parce que son sous-sol regorgerait de gaz de schiste ; ce qui fait la vie des habitants et des salariés au quotidien est systématiquement laissé à vau-l’eau ou démantelé : les transports, la santé et l’éducation. L’école : parlons-en !

Lire la suite...

 

« Pourquoi je suis candidat »

Les 10 et 17 juin auront lieu les élections législatives pour renouveler l’Assemblée Nationale. Celle-ci, depuis 2007, est aux ordres de N.Sarkozy, des marchés financiers et des multinationales (pétrole, banque, bâtiment, armement,……) Au lendemain de l’élection, le 6 mai, du nouveau Président de la République, de Gauche je l’espère, les Législatives pourront porter une nouvelle majorité, cette fois-ci de Gauche, au service du peuple et du monde du travail.

logo_AN.jpg

Lire la suite...

 

MELENCHON : pour un Hôpital public à Melun

Pierre Carassus, Maire de Vaux-le-Pénil a interpelé les parlementaires et les candidats à la présidentielle sur la situation préoccupante de l’hôpital public de Melun qui risque d’être contraint de fusionner avec les 3 cliniques privées de l’agglomération (les Fontaines, l’Ermitage et Saint-Jean). Par courrier, il les informe que, selon l’ARS, la construction du nouvel hôpital pourrait démarrer en ce début 2012.h_pital_Marc_Jacquet.jpg

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche, lui a apporté son soutien en replaçant ce dossier dans le contexte national.

Extraits

Lire la suite...

 

Voilà à quoi servent les Elus communistes !

La situation des structures de soin dans notre Département est catastrophique. Non seulement la Seine-et-Marne a le plus bas taux de médecins de l'îLe-de-France, mais la Loi HPST (Hôpital, Patients, Santé et Territoires) dite Loi Bachelot, en prônant les PPP et la rationalisation des soins, va accroître la pénurie de services dans le 77.

De nombreux hôpitaux publics sont menacés. C'est pourquoi des 'collectifs' rassemblant professionnels de santé, syndicats et usagers se sont constitués afin de défendre le service public de santé. Ils demandent un moratoire sur les restructurations d’ activités et de services dans les hôpitaux seine-et-marnais.

Les élus communistes étaient et sont à leur côté, et ne restent pas les bras croisés.

Lire la suite...

 

MARCHE AVANT pour la MERIDIENNE 77

Charlotte Blandiot Faride, Conseillère régionale du Front de Gauche-PCF, élue en Seine-et-Marne, rendant compte de son mandat, nous a adressé ce communiqué.Charlotte_1.jpg

Lire la suite...

 

LES COLLECTIVITES à la CASSE TERRITORIALE

Sarkozy entend maîtriser tous les pouvoirs. Il détient déjà l'exécutif (gouvernement et ministères dociles), le législatif (le Parlement godillot), les médias (TV et radios publiques aux ordres ; TV, radios et presse privées de ses amis Dassault, Bolloré, Bouygues et Lagardère) Là où il maîtrise moins, voire peu, ce sont les collectivités territoriales, qui constituent un îlot de résistance à sa politique

Lire la suite...

 

Les ELUS COMMUNISTES chez le PREFET

Fin juin, une délégation d’élus de l’ADECR 77, conduite par Michel Billout, Sénateur, et Corinne Dupont, Maire de Mitry-Mory, et dont faisait partie votre serviteur, rencontrait le nouveau Préfet du département, Monsieur Pierre Monzani, afin d’échanger sur les inquiétudes des élus locaux concernant la présentation du schéma départemental de coopération intercommunale. Pr_f.77.jpg

Lire la suite...

 

CE SOIR…TOUS à l’HEURE….du RER D

Ce soir, rendez-vous au Centre Universitaire de Sénart pour une réunion publique concernant le ligne D du RER.

RERD.gif

Un projet de « modernisation » semble sur les rails et la réglementation oblige à consulter la population. Des « responsables » des entreprises « compétentes » devraient être invités : SNCF, RFF, STIF.

Lire la suite...

 

Les « PSA » dans la rue !

Le 14 juin dernier, à l’appel de leurs syndicats, une soixantaine de salariés de l’entreprise PSA de Moissy-Cramayel, soutenus par des salariés d'autres entreprises du bassin d'emploi, ont manifesté contre la fermeture du site et les conditions de leur reclassement.. Ils se battent pour obtenir, sur le plan personnel d’autres alternatives que de partir s’installer à Vesoul, et au plan de l’emploi, la revitalisation du site, afin que Sénart conserve ses emplois.

PSA__1.jpg

Lire la suite...

 

AVIS d'ENQUÊTE ou de TEMPÊTE

Si certains se font fort de promouvoir une gare TGV à Sénart, les mêmes savent être beaucoup plus discrets lorsqu'il s'agit de répondre aux difficultés quotidiennes de transport, ou du moins ne montrent pas la même débauche de communication concernant le RER D. J'en veux pour preuve le battage médiatique autour de la réunion publique (fin avril) en faveur d'une gare TGV sur Lieusaint et la quasi-absence d'information concernant une prochaine réunion publique, prévue le 24 juin, à l'Université de Sénart, sobrement et modestement intitulée sur le site du SAN, "réunion publique sur le RER D". RERD.gif

Lire la suite...

 

Certains en ont rêvé, Bachelot l’a fait : Disons NON au DEMANTELLEMENT de l’HÔPITAL PUBLIC

Transformer les établissements de santé en entreprises rentables, par la « maîtrise des dépenses » et dans le même temps, réduire les domaines d’intervention des hôpitaux publics à une peau de chagrin et transférer aux cliniques privées les spécialités les plus juteuses : telle est la philosophie de la Loi dite « Hôpital Patient Santé Territoire », casser le service public de santé & instaurer une médecine à deux vitesses. C’est pourquoi, SAMEDI 2 AVRIL, je vous appelle à la mobilisation pour nos hôpitaux & à la solidarité avec les Personnels soignants et les Comités de défense

Lire la suite...

 

La Droite seine-et-marnaise veut faire le lit de l' (af)Front National

FN_-_affront_national.jpg



Dans notre département, l'UMP fait le choix ...de ne pas choisir entre la Gauche & l'extrême-Droite. Ainsi dans les six cantons où, dimanche 27 mars, auront lieu des duels Gauche-FN (pour la Gauche, 1 candidate PCF-Front de Gauche et 5 PS), les candidats de la Droite (UMP ou autres) battus au 1° tour n'ont pas donné de consigne de vote. Et dire qu'on l'appelle la « Droite républicaine » !

Lire la suite...

 

CANTONALES : Bon résultat du Front de Gauche en général et du PCF en particulier….mais « le ventre est encore fécond d’où peut sortir la bête immonde »

Est-ce le résultat de la prime aux sortants PCF ? Mais alors, c’est vrai pour tous les sortants, d’autant plus avantagés qu’ils sont partie prenant d’une majorité, comme Didier Turba, vice-président du CG77 ! La campagne a été l’occasion, non de se reposer sur un bilan, mais d’aborder les enjeux nationaux et locaux, même si les résultat en Seine-et-Marne et à Sénart ont de quoi décevoir tous les progressistes et démocrates, avec une abstention record et une réelle percée du FN

Lire la suite...

 

CANTONALES : L’Enjeu Seine-et-Marnais .....et au-delà

Non, les élections cantonales ne servent pas à désigner le cantonnier ! Simple trait d’humour ? Pas si sûr, car, dans la ferveur médiatique d’ « Objectif 2012 », et ce ne sont pas les derniers sondages en faveur de Marine qui vont l’éteindre, les élections cantonales du 20 mars, demain !, passent complètement inaperçues. D’autant que nombre de nos concitoyens ignorent la réalité de l’action et des compétences du « Département », autrement dit, le Conseil général de Seine-et-Marne. Aussi petite piqûre de rappel à la veille du scrutin.

Lire la suite...

 

HÔPITAL : Henri-Mondor, un atout pour la Seine-et-Marne

Devant les risques de poursuite de casse du service public de santé, la coordination pour la défense du service de Chirurgie cardiaque d’Henri Mondor de Créteil pour le 94 et 77 a interpelé les autorités sanitaires après que le Conseil général du Val-de-Marne ait voté un vœu pour le maintien de ce service, seul centre de chirurgie cardiaque du bassin de santé de l’Est Francilien.

sant__-_H.MONDOR.bmp

Lire la suite...

 

ELECTIONS CANTONALES : Le Front de Gauche en ordre de marche

L’enjeu n’en est rien moins que l’ancrage à Gauche du Conseil général de Seine-et-Marne, face à une Droite revancharde dont la figure de proue est J.F. Copé, tout nouveau patron de l’UMP , & qui voudra montrer à son « ami » Sarko ce dont il est capable dans son fief briard. Mais nous ne le laisserons pas faire à sa guise.

Front de Gauche

C’est dans cette démarche résolument combative & de rassemblement que se positionne le Front de Gauche, tout en mettant en avant ses propositions pour notre département.

Lire la suite...

- page 1 de 2