Comment ne pas les ressentir devant l’aveuglement et le jusqu’au-boutisme de « la seule démocratie de la région », j’ai nommé Israël.

EMOTION, COLERE & DETERMINATION

Emotion et colère, devant cette grand-mère et sa fille nous narrant la destruction au bulldozer de leur maison, après qu’on les ait fait venir du Nord d’Israël, où leurs terres ont été récupérées et qu’on leur ait promis un « échange standard »Palestine_-_destruction_maison.jpg

Emotion aux côtés de ces jeunes israéliens progressistes manifestant contre la destruction programmée, après attribution d’une partie de celle-ci à des colons juifs, du reste de la maison d’un vieil homme à Jérusalem-Est (les militants du Parti communiste israélien sont pas les derniers à se mobiliser non plus)

Emotion surtout en rencontrant les parents de Salah Hamouri, dont la mère est française et attend toujours d’être reçue par N.Sarkozy

Colère aux check-points où les piétons doivent passer par un tourniquet et un corridor de grilles & de barbelés & où les automobilistes et leurs véhicules sont, comme au plus beau temps du Rideau de Fer, questionnés & fouillés en règle

UN VERITABLE REGIME D’APARTHEID

Colère en voyant la misère sociale, économique, urbaine, dans laquelle sont laissés les villages des palestiniens vivant en Israël, sans la plus élémentaire hygiène (aucun réseau, pas d’enlèvement des ordures), sans perspective d’emploi, bien que relevant de l’administration israélienne

Colère devant la ségrégation juridique et spatiale, confinant les Palestiniens d’Israël dans des ghettos insalubres en leur refusant tout permis de construire, & encerclant les Palestiniens des territoires occupés par « le Mur » (plutôt les murs), les réduisant à des habitants de « bantoustans » ou de « townships ».

Palestine_-_Camp_2.jpg

Ce parallèle et cette synonymie avec l’Afrique du Sud d’avant 1990 ne sont nullement fortuits : les Palestiniens vivent, sous la botte de l’Etat d’Israël, une véritable situation d’Apartheid.

UNE JEUNESSE EPRISE DE PAIX

Détermination, devant ces jeunes grévistes de la faim, qui sur les places des principales villes de Cisjordanie (leur « place Takhir »), ont dressé leurs tentes pour appeler les différentes fractions politiques palestiniennes à s’entendre tout en réclamant la constitution d’un nouveau gouvernement issu d’élections dans le cadre d’un Etat indépendant

Emotion en écoutant le superbe concert donné par un ensemble de musiciens et de jeunes chanteurs, dont le chef, diplômé du Conservatoire d’Angers, est retourné en Palestine former à la musique les enfants et adolescents des camps de réfugiés

Emotion et détermination en regardant et écoutant des enfants et des jeunes, chanter et danser pour nous, attendant qu'un jour nouveau se lève ("Shamsi, shamsi"), eux qui nous avaient préparé des spectacles de fête

Palestine_-_jeunes_danseurs.jpg

LE RÔLE DES OCCIDENTAUX

Détermination & émotion et en dialoguant avec les responsables politiques et associatifs qui comptent sur la France pour les soutenir dans leur combat, car pour eux, notre pays, c’est celui de la Révolution, des Droits de l’Homme et de la liberté !

Vraiment, ……. émotion, colère & détermination……….

Plutôt que d’adopter la résignation (çà se comprendrait, au bout de 63 ans…), les Palestiniens poursuivent leur lutte légitime pour vivre dans un pays qui soit vraiment le leur. C’est pourquoi, les démocrates et les progressistes français ne peuvent plus rester, ni insensibles, ni neutres, devant ce drame qui a assez duré, devant ce véritable ethnocide !

Palestine_-Bateau_pour_Gaza.jpg C’est pourquoi dans les semaines qui viennent nos autorités, nationales et locales, vont être sollicitées, pour faire acte de solidarité (la « flottille de la paix » avec "un Bateau pour Gaza" partira en mai) mais aussi pour prendre position dans la perspective de la création de l’Etat palestinien en septembre

Pour mémoire, les revendications du peuple palestinien :Palestine_Drapeau_6.jpg

  • Etat indépendant & souverain avec Jérusalem-Est pour capitale
  • Frontières garanties correspondant à la Palestine de 1967
  • Retour des réfugiés chassés de chez eux entre 1947 et 1949
  • Libération des prisonniers politiques

Palestine_2.jpg