Pour reprendre le même principe que l'an dernier (citations de campagne et du mandat de Sarkozy), le constat n'en est que plus cruel vis-à-vis de F.Hollande, qui, après 8 mois à l'Elysée, n'en finit plus de se parjurer, ses promesses d'hier n'ayant, selon ses discours et ses actes d'aujourd'hui, engagé que celles et ceux qui y ont cru, et donc qui ont voté pour lui.

De "(mon ennemi), c'est le monde de la finance" au "devoir de renégocier (le) traité" européen, en passant par la préservation des conquêtes sociales tout en conservant les mesures de Sarkozy ou en promettant l'élargissement de droits mais en reculant sur le droit de vote des non-européens, en promettant l'abolition de mesures "inefficace(s) et injuste(s)" mais en ré-inventant la TVA sociale, le Président Hollande ne s'est nullement engagé sur la voix des réformes : pire il s'est fait l'écho de la surenchère du MEDEF !

Alors, pour l'année 2013, combien de chômeurs, combien de familles précarisées faut-il souhaiter ? 2013.3__changement_en_cours_.jpg



Bonne année tout de même, faite de solidarité et de respect !2013_ensemble.jpg